Il a contracté un prêt avec intérêt pour se marier – Sheikh Ibn ‘Utheymin

Il a contracté un prêt avec intérêt pour se marier

Sheikh Ibn ‘Utheymin

 

 

Question : Je suis un jeune homme marié. J’ai emprunté 100000 Riyals et je dois en restituer 150000 en échange de ce prêt. C’était pour payer la dote, en sachant que j’ai des enfants. Quel est jugement à propos de la validité de mon mariage et que dois-je faire dans cette situation ?

Réponse :
Quant au mariage, il est valide
, dès lors que les conditions de validité ont été réunies.

Pour ce qui d’emprunter 100000 Riyals à condition d’en rembourser 150000, alors ceci est une transaction usuraire, illicite.

Il doit se repentir à Allah d’avoir agi ainsi.

S’il a donné la somme de la dette à son créancier, alors qu’il se repente et qu’il ait l’intention ferme de ne plus jamais avoir recours à cela.

Et s’il n’a pas encore restitué la partie de la somme qui contient de l’usure a celui qui lui a fait le prêt, alors dans ce cas il faut voir comment s’arranger entre eux. S’il le renvoie devant le tribunal, alors celui-ci rendra un verdict dans lequel il y aura un bien, in sha Allah.

 

Sheikh Ibn ‘Utheymin / Site Officiel du Sheikh / Article : http://binothaimeen.net/content/1110
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi