Absence du sermonneur pour la prière du Jumu’a – Sheikh Muhammed ibn ‘Utheymin

Absence du sermonneur pour la prière du Jumu’a

Sheikh Muhammed ibn ‘Utheymin

 

Question : Dans une mosquée, le khatib (sermonneur) ne s’est pas présenté pour la prière du Jumu’a. Certains prieurs ont quitté la mosquée pour se rendre dans une autre afin de prier le Jumu’a tandis que nous, nous sommes restés assis à la mosquée jusqu’à ce qu’arrive l’heure de la prière et nous avons donc prié le Dhor en quatre rak’ats. Dans cette situation, qu’est-ce qu’il convenait de faire ou de ne pas faire ? Qu’Allah vous récompense en bien.

Réponse : Ce qui est correct dans cette situation était de faire comme ceux qui ont quitté la mosquée pour se rendre dans une autre dès lors qu’il y a dans la ville une autre mosquée.

Quant à ceux qui sont restés dans la mosquée, il leur était obligatoire de se rendre chez l’imam et de demander après lui afin qu’il vienne et fasse le sermon. Il se peut qu’il se soit assoupi et qu’il n’avait personne pour le réveiller, ou bien qu’il ait été distrait et qu’il ait oublié et que personne ne le lui ai rappelé.
Et s’il n’était pas chez lui, alors dans ce cas l’un des ceux présents devait se lever et accomplir deux sermons de quoi suffire puis qu’ils prient la prière de Jumu’a.

Mais le fait qu’ils aient prié Dohr alors qu’ils avaient la capacité d’accomplir le Jumu’a, alors ceci leur était interdit et ne leur est pas permis.

Sheikh Muhammed ibn ‘Utheymin / Fatawa nour ‘ala d darb / v.5-p.552
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi

Partenaire: