Si tu avais été doué de raison tu ne te serais pas assis avec eux – Sheikh Souleyman Ar Ruhayli

Si tu avais été doué de raison tu ne te serais pas assis avec eux

Sheikh Souleyman Ar Ruhayli

 

 

Question : Baarak Allahou fikoum, cette ambiguïté ci-après concerne le fait de côtoyer les gens des passions et les personnes déviantes.

Le questionneur dit :
Certaines personnes côtoient les gens de l’innovation et les écoutent. Lorsqu’on les met en garde contre le fait de leur prêter l’oreille ils déclarent :
Allah m’a donné une raison qui me permet de distinguer le vrai du faux.
Il se peut qu’il cite la parole de certains savants disant : De tout un chacun on peut prendre de sa parole et la rejeter.

 

Réponse :
Si Allah t’avait octroyé une raison (saine) tu ne te serais pas assis avec eux.
Ce genre d’agissement est des plus mauvais.

Par Allah chers frères je connais des individus personnellement qui comptaient parmi les meilleurs des gens de la Sounnah. Ils furent négligeant s’agissant du fait de côtoyer certains connus pour être des adeptes de l’innovation, alors ils changèrent du tout au tout.

Et le Prophète ﺻﻠﻰ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻠﻴﻪ ﻭﺳﻠﻢ a dit :

Celui qui entend parler du Dajjal, qu’il cherche à s’en prémunir. Car par Allah, la personne viendra au-devant de lui estimant être croyante, puis la voilà à le suivre à cause des ambiguïtés que ce dernier lui aura mise.

Il est nécessaire de mettre en garde, prendre ses distances et de ne pas se montrer négligeant quant au fait de côtoyer les adeptes de l’innovation et les écouter.

Rien n’est plus précieux que de préserver sa religion.

La passion rend aveugle et sourd, elle est la cause de catastrophes.

Il ne convient pas pour l’individu qu’il se montre insouciant et négligeant pour ce qui est du ressort de sa religion. Il doit au contraire faire montre d’une extrême précaution ainsi que se cramponner à la Sounnah et ses adeptes.

Nous devons faire grossir les rangs des gens de la Sounnah et exposer le bien qui se trouve chez eux et dans cette voie.

Nous n’avons nul besoin de nous mêler aux gens des passions et de l’innovation.

 

Sheikh Souleyman Ar Ruhayli / Fiqh Al Mou’amalat Al Maliya / V. 2 – p. 225.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi