Celui qui a eu un rêve érotique durant la journée de Ramadhan – Sheikh Ibn ‘Utheymin

Celui qui a eu un rêve érotique durant la journée de Ramadhan

Sheikh Ibn ‘Utheymin

 

 

Question : Le questionneur interroge :

Celui qui, suite à un rêve érotique se réveille en état de grande impureté durant la journée pendant Ramadhan doit-il rattraper ce jour ou bien doit-il se purifier et terminer son jeûne sans aucune compensation de sa part ? 

Réponse :
Oui, il se purifie en accomplissant le grand lavage et termine son jeûne, et il n’a rien à devoir.

Et ceci parce que le fait de se réveiller en état de grande impureté (dû à un songe érotique), même si cela a causé une éjaculation, cela n’invalide pas le jeûne de la personne, car ceci s’est produit aux dépens de sa volonté. Et parce parmi les conditions pour que les choses invalidant le jeûne soient effectives, il faut que le jeûneur les commette de son plein gré.

 

Si ces choses-là se produisent indépendamment de sa volonté sans qu’il ne veuille les commettre, alors il n’invalide pas son jeûne.

Ceux considérés comme n’ayant pas la volonté d’agir sont l’individu contraint, celui en état de sommeil etc… Ceux, que les gens de science ont qualifié comme étant contraint, comme le cas de celui qui si quelque chose s’engageait dans sa gorge il serait incapable de l’expurger, que cette chose atteigne son estomac, alors dans ce cas ceci ne serait pas invalidant pour son jeûne, et ce car il ne l’a ni recherché ni voulu.

 

Sheikh Ibn ‘Utheymin / Fatawa Nour ‘Ala d Darb V.7 p.264.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi