Conseil à ceux qui accusent les étudiants en science salafis de se fanatiser pour leurs mashaïkh – Sheikh Zayd Al Madkhali

Conseil à ceux qui accusent

les étudiants en science salafis

de se fanatiser pour leurs mashaïkh

Sheikh Zayd Al Madkhali

 

Question : Quel est votre conseil à ceux qui accusent les étudiants en science salafis de se fanatiser pour leurs mashaïkh parce que ceux ci acceptent leurs critiques concernant des individus contemporains qui s’opposent à la méthodologie des salafs ?

Réponse : Mon conseil adressé à ceux qui n’ont que peu de science est de préserver leur langue afin de ne pas attenter à l’honneur des étudiants en science salafis, de manger leur chair par des critiques à leur encontre totalement injustifiées, comme le fait de les accuser de faire preuve d’un fanatisme blamâble consistant à suivre aveuglément.

Que ces gens là sachent que les étudiants ont des enseignants dont ils prennent la science, de qui ils retiennent des recommandations, de qui ils rapportent ce qu’ils ont mémorisé comme jugements législatifs, et les affaires relatives à la science légiférée, et ce en raison de la confiance qu’ils leur confèrent.

⇒ Ceci est la voie empruntée par le savant et l’étudiant depuis l’envoi de Muhammed صلى الله عليه وسلم et demeurera ainsi jusqu’au jour de la résurrection.

Et compte parmi l’ensemble des questions relatives à la science religieuse que les étudiants apprennent auprès de leurs enseignants : la science de la critique et de l’éloge, la connaissance de la sounna et de l’innovation.

Ils propagent ce qu’ils ont appris et maîtrisé au sujet des individus, et ce avec véracité et afin de restituer ce dépôt qu’est cette science, en la rapportant telle qu’ils l’ont entendu et avec la bonne compréhension.

Il n’est permis à personne de leur dire : « Vous vous fanatisez pour vos mashaïkh »

Lorsqu’ils rapportent de leurs enseignants une critique envers des gens critiqués ou une éloge envers des gens intègres et vertueux.

Il en va de même lorsqu’ils rapportent d’eux d’après des gens de la sounna, l’état de certains parmi les gens de l’innovation. Il n’y a nul reproche à leur faire dans tout cela. Et ceci n’est absolument pas considéré comme du fanatisme.

Alors prenez garde, oui prenez garde de critiquer des gens qui sont sur la vérité sans la moindre preuve rationnelle ou textuelle !

Sheikh Zayd Al Madkhali / Al ajwiba al athariya ‘ala l massa’il al manhajiya / p. 108-109
traduit par SalafIslam.fr