La définition du dévoyé (ou pervers) chez les gens de la Sounna – Sheikh Al Fawzan

La définition du dévoyé (ou pervers) chez les gens de la Sounna
Sheikh Al Fawzan

 


… Et le dévoyé est celui qui se dérobe à l’obéissance d’Allah. Car al fisq dans la langue arabe se définit comme étant le fait de sortir de l’obéissance à Allah.

Il est chez les gens de la Sounna et du consensus celui qui commet l’un des péchés capitaux en deçà du polythéisme. On l’appelle donc dévoyé (ou pervers) dont l’intégrité est discréditée et n’est plus reconnue. On n’accepte ni son témoignage ni l’information qu’il transmet.

Il n’est pas considéré mécréant, mais plutôt comme étant croyant ayant une foi diminuée. On n’accepte pas son témoignage et on ne le considère pas intègre jusqu’à ce qu’il se repente à Allah de ce qu’il a commis, suite à cela il retrouve son intégrité comme l’a dit Allah  تعالى :

Et ceux qui lancent des accusations contre des femmes chastes sans produire par la suite quatre témoins, fouettez-les de quatre-vingts coups de fouet, et n’acceptez plus jamais leur témoignage. Et ceux-là sont les pervers, à l’exception de ceux qui, après cela, se repentent et se réforment, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.

Sourate An Nour, v. 4/5.


Sheikh Al Fawzan / Woujoub At Tathabout Min Al Akhbar Wa Ihtiram Al ‘Oulama / p.15 – 16.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi