Écoulement sans désir après avoir fait le ghusl – Sheikh Ibn ‘Utheymin

Écoulement sans désir après avoir fait le ghusl 
Sheikh Ibn ‘Utheymin

 

Question : Lorsque la personne accomplit les grandes ablutions directement après avoir été en état d’impureté majeure et qu’après les avoir achevées et qu’elle se soit habillée elle ait ressentie un écoulement ou qu’elle constate une trace sur ses vêtements de ce qui a coulé, que doit-elle faire dans cette situation? 

Réponse : Cet écoulement, s’il ne résulte pas d’un désir à nouveau lequel entraînant sa sortie, alors ce n’est considéré que comme un restant de son état d’impureté majeure précédent et dans ce cas cela n’entraîne pas la nécessité de procéder au grand lavage (ghousl), la personne doit simplement laver cette partie ainsi que la partie du vêtement touchée par cet écoulement et elle refait ses ablutions mineures uniquement.



Sheikh Ibn ‘Utheymin /  Fatawa Nour ‘Ala d Darb /  v.3 p.230.
traduit par SalafIslam.fr

 


pdfsi

Partenaire: