Marier ses filles qu’une fois leurs études finies ? Sheikh Al Fawzan

Question : Une interrogatrice dit qu’elle a des filles en âge de se marier et qu’on les a demandé en mariage à plusieurs occasions mais que celle-ci refuse avec pour prétexte le fait qu’elles doivent terminer leurs études. Elle a pour conviction que les filles doivent impérativement étudier et elle ne les mariera qu’une fois leurs études finies. Quel est donc le jugement de cela ? Est-elle en tort ou non ?

Réponse : Elle est en tort car ce qui est obligatoire concernant les jeunes femmes lorsqu’elles ont atteint l’âge de la puberté et qu’elles ressentent le besoin de se marier, c’est de se dépêcher de les marier par crainte qu’elles tournent mal.

De même qu’il découle du fait de les marier des avantages tels que :

→ La préservation et la chasteté.
→ Avoir une progéniture pieuse.
→ La prise en charge par le mari ainsi que son autorité sur la femme et sa protection.

Quant aux études, alors ce n’est pas quelque chose de forcément nécessaire, c’est simplement une façon de se parfaire et ce n’est pas une raison pour repousser le mariage qui lui contient des intérêts et avantages nombreux tout en sachant qu’il est parfaitement possible de lier les deux, les études ainsi que le mariage.

Par contre si le mariage et les études ne peuvent être liés, alors c’est le mariage qui prévaut car le repousser expose à de grands maux contrairement à l’abandon des études qui lui n’occasionne que peu de désagréments.

Et ceci si les études se déroulent dans un cadre licite et légiféré.

Mais si ces études se déroulent comme c’est le cas dans bon nombre de pays aujourd’hui, peu attachés à la religion, dans la mixité et l’impudicité, alors il n’est pas permis à la femme d’y participer qu’elle soit mariée ou célibataire car ceci la mène vers ce qui est interdit.

Sheikh Al Fawzan/ Al Mountaqa min fatawa / vol.3 – p.161 / n.132
traduit par SalafIslam.fr

 

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 875
  • Visite total: 11 701 363

Notre séléction

Lire