Enterrer un musulman dans un cimetière où se trouve certains musulmans qui ne priaient ? l’Ifta

Question : Dans notre pays, nous enterrons les musulmans dans des cimetières qui leur sont réservés spécifiquement. Cependant toute personne que l’on nomme musulman y est enterré alors que beaucoup d’entre eux ne priaient pas ni ne respectaient les limites de la religion.

Que doit-on faire lorsque l’on visite ces tombes dont nous ne pouvons distinguer clairement entre le musulman et le non musulman ? Et qu’est-ce que je risque si je meurs et suis enterré à côté de gens qui ne priaient pas, que devons nous faire ? Éclairez nous qu’Allah vous récompense en bien.

Réponse : Ce qui est obligatoire est de réserver aux musulmans des cimetières propre à eux, où l’on enterre pas d’autres personnes.

Quant à celui qui meurt en délaissant la prière, on ne l’enterre pas dans les cimetières des musulmans, car celui qui délaisse la prière en reniant son caractère obligatoire est mécréant par consensus.

Et celui qui la délaisse par paresse est mécréant selon l’avis le plus probant des deux avis des savants à ce sujet.

Et il est légiféré au musulman de recommander qu’il soit enterré dans les cimetières des musulmans lorsqu’il y a dans le pays où il se trouve des cimetières non musulman, de crainte qu’il n’y soit enterré.

Fatawa Al Lajna ad Da-ïma / vol.30 – p.9  n.13610
traduit par SalafIslam.fr

 

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 43
  • Visite total: 11 702 850

Notre séléction

Lire