Être en possession d’un bien dont on ignore la licéité ? Sheikh Al Fawzan

Question : Nous travaillons dans le domaine du paturage et de l’élevage de bestiaux, nous en possédons un cheptel qui fut rassemblé par notre grand père. Cependant on nous a dit que notre grand père n’a acquis la plupart de son troupeau que de manière illégale en les dérobant et par le banditisme. Mais notre père dit qu’il ne l’a jamais vu volé. Mais ceci nous a été rapporté par des gens de sa génération qu’il se comportait ainsi dans sa vie. Que nous incombe-t-il de faire à nous les petits enfants vis à vis de ce cheptel et sommes nous dans le péché pour avoir tiré profit de ces bêtes antérieurement ou alors le péché repose-t-il sur celui qui s’est rendu coupable de les avoir volé?

Réponse : Si vous savez que votre grand père les a obtenu injustement et illégalement, il ne vous est pas permis de tirer profit de ces bêtes à partir du moment ou vous en êtes surs et après avoir vérifié. Ce sont des biens illicites et spoliés dont il ne vous est pas autorisé de tirer profit. Et si vous connaissez les personnes à qui ces bêtes appartiennent, alors vous devez les leur restituer s’ils sont vivants ou bien alors à leurs héritiers. Cependant si vous ne savez pas à qui elles appartiennent, alors vous les donnez en aumône aux pauvres et aux nécessiteux et vous vous en débarassez.

Mais tant que vous n’êtes pas certains à ce sujet et que ce ne sont que des présomptions et qu’il ne vous soit pas apparu clairement que ces bêtes aient été prises illégalement, alors la base dans ce cas, c’est qu’elles vous appartiennent et qu’il vous est permis d’en tirer profit . Et Allah est plus savant.

 

Sheikh Al Fawzan/ Al Mountaqa min fatawa / vol.3 – p.327 / n.321
traduit par SalafIslam.fr

 

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 513
  • Visite total: 11 707 236

Notre séléction

Lire