La faible religiosité de celui qui se mêle de ce qui ne le regarde pas – Sheikh Al Fawzan

La faible religiosité de celui qui se mêle de ce qui ne le regarde pas

Sheikh Al Fawzan

 

 

Et parmi ce qui porte atteinte à l’islamité de la personne le fait qu’elle se mêle de ce qui ne la regarde pas et de ce qui ne fait pas partie de ses prérogatives, les choses dont on ne l’a pas chargé, que ce soit dans le domaine religieux ou mondain.

Ce qu’il convient pour l’individu est qu’il se préoccupe de sa religion et qu’il ne porte pas d’attention à ce qui ne lui apporte aucun bénéfice, ou bien à quelque chose dont on ne lui a pas donné la responsabilité de s’enquérir à son sujet.

En agissant ainsi il trouvera le repos et il n’harassera pas non plus les autres.

Si les gens empruntaient ce chemin il en découlerait la concorde entre les gens, la bonne entente et l’amour mutuel.

Mais au lieu de cela, certains qui ont du temps à perdre et des insouciants rentrent dans des sujets et des affaires qui ne sont pas de leur ressort, dont ils n’ont pas la responsabilité, ils posent tout un tas de questions dont on n’a pas besoin comme de s’enquérir à propos de tel incident survenu alors qu’ils ne sont pas concernés, soit parce qu’ils ne sont pas en mesure de comprendre ce qui en découle comme jugement, ou bien ils ont l’aptitude mais ne sont pas chargés de ces choses-là.

 

Sheikh Al Fawzan / Al Minha Ar Rabaniya fi Sharhi l Arba’in An Aawawiya / p. 145.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi