Que doit faire celui qui désire se repentir de la médisance et la calomnie – Sheikh Ibn ‘Utheymin

Que doit faire celui qui désire se repentir de la médisance et la calomnie

Sheikh Ibn ‘Utheymin

 

 

Question : Ô votre éminence, que doit faire celui qui désire se repentir de la médisance et la calomnie ?

 

Réponse :
Celui qui veut se repentir de ces deux choses,

⇒  Qu’il implore le pardon en faveur de son frère dont il a médit

  Qu’il multiplie les éloges à son sujet qu’il mérite là où il a médit de lui

Et ce car les bonnes actions dissipent les mauvaises.

Et doit-il obligatoirement aller vers lui et l’informer de ce qu’il a dit à son sujet ou non ?

Certains parmi les gens de science ont stipulé qu’il devait obligatoirement aller vers son frère et le lui confesser, car il est à craindre que ses propos ne lui parviennent plus tard, et donc il doit aller à ses devants et lui demander d’accepter ses excuses.

Et d’autres ont dit :

Si son frère en question est au courant de la médisance à son sujet, alors il doit aller à lui et se confesser et lui demander pardon.
Et s’il n’est pas au courant, alors le mieux est de ne pas l’en informer, car s’il s’avérait qu’il l’en informe, il se pourrait qu’il ne le lui pardonne pas et découlerait de cela une animosité et inimitié entre les deux. Et donc dans ce cas il sera responsable d’avoir suscité cette haine entre eux.

Et c’est cet avis qui prévaut, l’avis qui dit qu’on ne l’en informe pas. Plutôt il implore le pardon en sa faveur, et lui fait des éloges dans les assises dans lesquelles il a médit de lui, sauf s’il craint que ses médisances ne lui parviennent aux oreilles auquel cas il devra les lui confesser.

 

Sheikh Ibn ‘Utheymin / V. 12 p. 462.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi