La foi aux anges – Sheikh Ibn ‘Utheymin

La foi aux anges 
Sheikh Ibn ‘Utheymin 

 

 

Les anges font partie du monde invisible, ce sont des créatures qui vouent une obéissance et servitude totale à Allah تعالى qui ne disposent d’aucune caractéristique du ressort de la Seigneurerie ou de la Divinité. 

Allah تعالى les créa de lumière et les honora en faisant d’eux des êtres asservis à son ordre dans l’absolu ainsi que la capacité à le mettre à exécution.

Allah تعالى a dit :
Ceux qui sont auprès de Lui (les Anges) ne se considèrent point trop grands pour L’adorer et ne s’en lassent pas. Ils exaltent Sa Gloire nuit et jour et ne s’interrompent point.
Sourate Al Anbiya, v. 19/20 

Ils sont très nombreux et seul Allah تعالى est capable de les dénombrer.

Il a été rapporté authentiquement dans les sahihain (sahih Boukhari et Muslim ) d’après le hadith d’Anas رضي الله عنه concernant le récit de l’ascension du prophète صلى الله عليه وسلم qu’il fut élevé au niveau de la demeure peuplée dans le ciel dans laquelle prient chaque jour soixante dix mille anges qui lorsqu’ils en sortent n’y reviennent pas (ndt : ceci démontre le nombre incalculable d’anges peuplant le ciel car chaque jour 70000 nouveaux anges viennent prier dans cette demeure).


La foi aux anges impliquent quatre choses : 

⇒ La première : La foi en leur existence 


⇒ La seconde : La foi en leur nom pour ceux dont nous connaissons leurs noms comme Jibril. Pour ceux dont nous ignorons comment ils se nomment nous avons foi en leur existence de manière générale. 


⇒ La troisième : La foi en la description qui nous a été faite d’eux comme la description de Jibril عليه السلام. Le prophète صلى الله عليه وسلم nous informa qu’il l’avait vu sous la forme avec laquelle il fut crée, c’est a dire disposant de six cents ailes couvrant l’ensemble de l’horizon. 


De même qu’il se peut que l’ange prenne forme humaine par la volonté d’Allah تعالى comme ce fut le cas lorsqu’Allah تعالى envoya l’ange Jibril a Maryam عليها السلام sous l’apparence d’un homme. De même lorsqu’il vint au prophète صلى الله عليه وسلم alors qu’il était assis en compagnie de ses compagnons sous l’apparence d’un homme vêtu d’un blanc éclatant, avec les cheveux foncés, sur lequel on ne remarquait aucune trace de voyage et que personne ne connaissait parmi les compagnons.


Il prit place face au prophète صلى الله عليه وسلم juxtaposant ses genoux aux siens, en plaçant ses mains sur ses cuisses (ndt : Jibril عليه السلام plaça ses mains sur les cuisses du prophète, c’est ce qui ressort lorsqu’on rassemble les différentes versions du hadith) puis interrogea le prophète صلى الله عليه وسلم à propos de l’islam, de la foi, de l’excellence, de l’heure et ses signes avant coureurs.


Le prophète صلى الله عليه وسلم lui répondit et il s’en alla. Puis il صلى الله عليه وسلم dit :
C’est Jibril qui est venu vous enseigner votre religion.

De même que les anges qui furent envoyés par Allah تعالى à Ibrahim et Lout عليهما السلام se présentèrent à eux sous apparence humaine.

⇒ La Quatrième : La foi concernant ce qu’il nous est parvenu s’agissant de leurs actes qu’ils accomplissent conformément à l’ordre d’Allah تعالى comme par exemple le fait de le glorifier, l’adorer nuit et jour sans interruption ni lassitude. 

Ou comme Jibril عليه السلام qui transmet avec probité la révélation d’Allah تعالى, Il l’envoie avec elle aux prophètes et aux messagers.

Mika’il qui est chargé de la pluie et des plantes.

Israfil qui est chargé de souffler dans la trompe lors de l’avènement de l’heure et au moment de ressusciter les gens.

L’ange de la mort, chargé de récupérer les âmes au moment de la mort.

Malik chargé de l’enfer,  qui est son gardien.

Les anges chargés des fœtus dans les matrices. Lorsqu’ils atteignent 4 mois dans le ventre de leur mère, Allah تعالى leur envoie un ange chargé d’écrire sa part de subsistance, son terme, ses œuvres, sa félicité ou son malheur.

Les anges chargés de consigner les œuvres des fils d’Adam عليه السلام et les conserver pour chacun d’entre eux. Deux anges : l’un situé à la droite de l’individu, l’autre à sa gauche.

Par exemple aussi les anges chargés d’interroger le défunt lorsqu’il est placé dans sa tombe. Deux anges lui viennent et l’interrogent au sujet de son Seigneur, sa religion et son prophète.

 

Sheikh Ibn ‘Utheymin /  Majmou’ Fatawa Wa Rassa’il / v.5 p.116/117.
traduit par SalafIslam.fr

 


pdfsi

Partenaire: