Hériter d’un père qui ne priait pas, et ne jeûnait pas ? Sheikh Al Fawzan

Question : m’est il permis d’hériter un bien ou une demeure de mon père décédé en sachant que ni il ne priait, ni il ne jeûnait ?j’aimerais avoir des détails.

Réponse : Celui qui ni ne prie ni ne jeûne en reniant l’obligation du jeûne et de la prière et qui est mort dans cette situation, alors celui là est un apostat selon le consensus des musulmans, on n’hérite pas de lui et ses biens sont reversés à la caisse des dépôts des musulmans tout comme les biens qui n’ont pas de propriétaires.

De même que s’il délaissait la prière volontairement selon la plus vraissemblante des deux paroles des savants à ce sujet, et qu’il est mort dans cet état. Il est considéré comme ayant apostasié l’islam et on n’hérite pas de lui mais plutôt ces biens sont placés dans la caisse des dépôts des musulmans.

A partir de là t’apparait la gravité d’abandonner la prière, même si beaucoup de gens se montrent négligeants à ce sujet, et il n’y a de force ni de puissance qu’en Allah, le très haut, l’immense.

Sheikh Al Fawzan/ Al Mountaqa min fatawa / vol.3
traduit par SalafIslam.fr

 

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 702
  • Visite total: 12 351 583

Notre séléction

Lire