Interroger sur les choses de l’invisible ? Sheikh Al ‘Uthaymin

Question : Comment se fait-il que le jour du jugement, le soleil se rapprochera des crétures d’une distance d’environ un mile sans qu’il ne les brûle alors que s’il ne se rapprochait que d’un empan de la terre aujourd’hui, celle ci prendrait feu?

Réponse : Le rôle du croyant [et il est impératif que la croyance du musulman soit basée sur cette règle] en ce qui concerne les informations relatives au domaine de l’invisible est de les accepter et de s’y soumettre et de ne pas interroger au sujet du pourquoi ni du comment. Car ceci relève de ce qui dépasse ton imagination et que tu ne peux pas te représenter.

Ce qu’il t’incombe, c’est que tu acceptes et te soumettes en disant : « nous y croyons et le rendons véridique. Nous croyons au fait que le soleil se rapprochera des créatures le jour de la résurrection d’une distance équivalente à un mile » , et chercher à savoir plus loin que cela fait partie des innovations.

Et pour cette raison, lorsque l’Imam Malik رحمه الله  fut interrogé au sujet de l’établissement d’Allah sur son trône et qu on lui demanda de quelle manière s’est il établit, il répondit : « interroger au sujet de cela est une innovation ».

Et il en va de même pour tout ce qui est du ressort des choses invisibles, interroger à leur sujet est une innovation, la position que la personne doit adopter est l’acceptation et la soumission.

D’autre part, concernant la question du rapprochement du soleil près des créatures au jour de la résurrection, nous disons : Les corps ne seront pas ressuscités de la manière dont ils étaient dans la vie d’ici bas, concernant leur faiblesse et leur incapacité à supporter certaines choses. Ils seront ressuscités d’une manière à pouvoir supporter ce qu’il se passera à ce moment là comme le fait qu’ils puissent se tenir debout ce jour là sans manger ni boire alors que ce jour sera équivalent à 50 000 ans. Ceci serait une chose qu’ils ne pourraient pas supporter dans ce bas monde. De même qu’il sera conféré a ces corps la capacité de supporter le fait d’être tout proche du soleil ce jour là. Donc les corps le jour de la résurrection auront des caractéristiques différentes de celles qu’ils avaient dans la vie d’ici bas.
Sheikh Al ‘Uthaymin / Majmu’ Fatawa wa Rasa-ïl / fatawa n°161 p35/36 tome.2
traduit par SalafIslam.fr

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 665
  • Visite total: 12 372 979

Notre séléction

Lire