Le jugement des actes polythéistes perpétrés à proximité des tombes – Sheikh Muhammed Ibn ‘Abdillatif Aal Sheikh

Le jugement des actes polythéistes perpétrés à

proximité des tombes

Sheikh Muhammed Ibn ‘Abdillatif Aal Sheikh

 

 

Le Sheikh Muhammed ibn ‘Abdillatif Aal Sheikh fut interrogé au sujet des actes polythéistes perpétrés à proximité des tombes ainsi que sur les cérémonies établies dans ces lieux.

Il répondit : La réponse, et c’est d’Allah que vient la réussite est de dire :

Sache que ces agissements font partie des pratiques païennes antéislamiques.

Le Messager d’Allah  صلى الله عليه وسلم fut envoyé pour les condamner, les annihiler et faire disparaître toutes traces de celles-ci, car elles rentrent dans le polythéisme majeur, dont des versets clairs exposent l’interdiction.

Ces cérémonies et festivités sont semblables à celles de la période antéislamique.

Celui qui la conviction que leurs pratiques est permise et licite et les considère comme des actes d’adoration et qu’elles font partie de la religion fait partie des plus mécréants des gens et des plus égarés d’entre eux.

 Et celui qui doute de la mécréance de ce genre d’individus après que la preuve flagrante lui soit établie, alors il est mécréant.

 

Sheikh Muhammed Ibn ‘Abdillatif Aal Sheikh / Ad Durar As Saniyah / V. 10 p. 439 – 440.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi