Quel est le jugement au sujet de celui qui prie plus de deux unités de prière surérogatoire après l’appel à la prière de l’aube – Sheikh Ibn ‘Utheymin

Quel est le jugement au sujet de celui qui prie plus de deux unités de prière surérogatoire après l’appel à la prière de l’aube

Sheikh Ibn ‘Utheymin

 

 

Question : Quel est le jugement au sujet de celui qui prie plus de deux unités de prière après l’appel à la prière de l’aube ? 

Réponse :

 Le jugement est qu’il ne convient pas d’agir de la sorte et ce parce que Le Prophète صلى الله عليه وسلم se contentait à ce moment-là de prier deux unités de prière légères. Exception faite si la personne prie cette prière surérogatoire chez elle puis vient à la mosquée avant l’iqama, auquel cas elle ne s’assoie pas sans prier deux unités de prière (de salutation à la mosquée).

 

Sheikh Ibn ‘Utheymin / Fatawa Nour ‘ala d Darb / V.5 p. 102.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi