Le salaire pris en contrepartie d’un nombre d’heures de travail inaccompli ? Sheikh ‘Abdelkarim Al Khudeyr

Question : Je me suis rendu à un nouvel emploi, j’ai constaté que les employés n’arrivent pas avant 9h, dois-je les suivre dans cela ?

Réponse : L’emploi officiel dans lequel la personne perçoit un salaire en échange d’un nombre d’heure délimité de telle heure à telle heure, il ne lui est pas permis de manquer quoi que ce soit excepté s’il se trouve dans une situation de contrainte où il n’en est pas capable.

Mais s’il a le choix, alors ce n’est pas permis.

⇒ Et l’argent pris en contrepartie d’un horaire de travail qu’il n’a pas accomplit, aucun doute qu’il ne lui est pas licite.

Si quotidiennement son travail doit commencer à 7h30 et que ses collègues n’arrivent qu’à 9h, il doit se préoccuper de lui et non des autres, de même qu’il doit conseiller ses frères et collègues de se départir de ce qui leur est obligatoire.

S’ils le font tant mieux, sinon il doit prévenir celui qui leur imposera d’accomplir leur devoir. 

Car certaines personnes, il suffit de les conseiller pour qu’ils s’attachent a faire ce qu’ils doivent et d’autres qui le font sans qu’on ait besoin de leur demander quoi que ce soit dès le départ, et d’autres personnes qui elles ont besoin qu’on les encadre et qu’on les aide à cela, ceux là il est nécessaire de prévenir la personne qui leur imposera de faire ce qu’ils doivent.

Sheikh AbdelKarim Al Khudayr/ Fatawa Ahkam ‘Amma /  n.3715
traduit par SalafIslam.fr

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 386
  • Visite total: 12 356 031

Notre séléction

Lire