L’Imam Muqbil ibn Hady Al Wadi’i et sa position concernant le jarh wa ta’dil

L’Imam Muqbil ibn Hady Al Wadi’i

et sa position concernant le jarh wa ta’dil

 

Le Sheikh رحمه الله s’est distingué extraordinairement de par sa mémorisation des noms des hommes et des rapporteurs et avait une capacité déconcertante à ce niveau.
Il était également doté d’une compréhension minutieuse et éclairée tout comme il avait une profonde connaissance des règles de cette matière (la critique et l’éloge).

 S’agissant de ses paroles et critiques envers les gens de l’innovation, alors il considérait qu’il était de son devoir de le faire pour secourir la religion d’Allah تعالى et porter conseil aux musulmans. Et il rappelait l’unanimité des salafs concernant l’obligation de clarifier l’égarement des gens des passions.

Il disait :

« Nous ne nous délectons pas et nous ne trouvons aucun plaisir dans le fait de parler sur les gens mais nous le faisons pour porter le conseil. »

Il disait également :

« Et par Allah nous n’aimerions pas qu’un mal les touche mais ceci dit ces remontrances que nous leur lançons sont destinées à ce qu’ils reviennent à la vérité, elles sont donc faites dans leur intérêt. »

→ Il parla رحمه الله sur un certain nombre de gens des passions parmi les prédécesseurs et les contemporains. Le nombre total de ceux qu’il critiqua s’élève à un peu plus de 250 personnes.

Il disait également :

« Il faudrait composer un ouvrage sur la critique et l’éloge au sujet des contemporains. »

De même qu’il déclara رحمه الله :

« Si nous délaissions la critique et l’éloge alors la parole de l’innovateur aurait la même valeur que celle du Sheikh ibn Baz ».

Qu’Allah fasse miséricorde à notre Sheikh qui porta l’étendard du jihad contre ceux qui voulurent corrompre la religion et égarer les musulmans.

Sheikh Muqbil / Qam’ al mou’anid wa zajr al haqid al hassid / p.12
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi