L’intention nécessite-t-elle d’être formulée verbalement – Sheikh Al Islam Ibn Taymiya

L’intention nécessite-t-elle d’être formulée verbalement

Sheikh Al Islam Ibn Taymiya

 

 

Question : L’intention nécessite-t-elle d’être formulée verbalement, comme par exemple la parole de l’individu : “ j’ai l’intention de prier ” ou “ j’ai l’intention de jeûner ” ?

 

Réponse :

La louange toute entière appartient à Allah. L’intention relative à l’accomplissement des ablutions, du grand bain rituel ou du Tayammoum, de la prière, du jeûne ainsi que du versement de l’aumône légale ou des expiations et tout autre que cela… Celle-ci ne nécessite pas d’être formulée verbalement et ceci fait objet d’unanimité chez les imams de l’islam. Mais plutôt ils s’accordent unanimement à dire que la place de l’intention est le cœur.

Ainsi si la personne se trompe en formulant une parole contraire à ce qu’il y a dans son cœur, ce qui est pris en considération est son intention et non ce qu’elle a prononcé et aucune divergence n’est rapportée à ce sujet.

Si ce n’est que certains contemporains de l’école d’Ash Shafi’i ont soutenu un avis différent mais ont été contredit là-dessus par les imams du Madh’hab de l’imam.

 

En dehors de cela, les savants ont disputé sur la question de savoir s’il était préférable de prononcer verbalement l’intention ou non en adoptant deux avis :

 Un groupe des adeptes de Abi Hanifa, Ash Shafi’i et Ahmed ont considéré qu’il était préférable de la prononcer verbalement.

 Et un groupe parmi les adeptes de Malik, Ahmed et autres qu’eux ont dit : Il n’est point préférable de prononcer verbalement l’intention.

 

Ceci en réalité relève de l’innovation. Cet acte n’a absolument pas été rapporté du Messager d’Allah ﺻﻠﻰ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻠﻴﻪ ﻭﺳﻠﻢ ni de ses compagnons et le Prophète ﺻﻠﻰ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻠﻴﻪ ﻭﺳﻠﻢ n’a enjoint à personne de sa communauté de prononcer verbalement l’intention ni ne l’a enseigné à aucun musulman.

Et si cela avait été légiféré, ni le Prophète ﺻﻠﻰ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻠﻴﻪ ﻭﺳﻠﻢ ni ses compagnons ne l’auraient négligé sachant que les musulmans sont de jour comme de nuit occupés par cela (l’intention nécessaire pour tout acte).

 

Sheikh Al Islam Ibn Taymiya / Al Fatawa Al Koubra / V. 1 – p. 213.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi