L’interdiction de favoriser les associateurs, de se mêler à eux sauf pour celui qui est capable de se désavouer d’eux publiquement ainsi que de leur polythéisme – Sheikh Sa’d ibn Hamad ibn ‘Atiq

L’interdiction de favoriser les associateurs,

de se mêler à eux sauf pour celui qui est capable

de se désavouer d’eux publiquement

ainsi que de leur polythéisme

Sheikh Sa’d ibn Hamad ibn ‘Atiq

 

Quant au fait d’émigrer des pays d’Islam vers les pays des associateurs, de les préférer aux musulmans sans se soucier le moins du monde de ce que cela implique, alors ceci compte parmi les pires catastrophes et les pires dangers, dans lesquels sont tombés grand nombre de gens s’étant montrés négligents à ce propos, ayant amoindri la gravité d’une telle situation.

Des gens qui manquent de clairvoyance à propos de la religion islamique et qui n’ont que peu de connaissances au sujet de ce avec quoi Allah a envoyé notre prophète Muhammed صلى الله عليه وسلم et de ce sur quoi cheminaient les compagnons رضي الله عنهم ainsi que ceux qui les ont suivi parmi les illustres imams.

Et les gens sont toujours dans cette situation.

A tel point que le fait de l’interdire et blâmer celui qui agit de la sorte alors que eux n’y voient aucun mal est mal vu.

Ils qualifient ceux qui interdisent et réprouvent cet agissement comme étant des gens ayant de l’exagération dans la religion, faisant preuve de dureté envers les musulmans.

Sheikh Sa’d ibn Hamad ibn ‘Atiq / Ad Dourar as Saniyah / v.8-p.458.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi