L’interdiction de ressembler aux mécréants et l’obligation d’émigrer de leurs pays – Sheikh Saleh Al Fawzan

L’interdiction de ressembler aux mécréants

et l’obligation d’émigrer de leurs pays

Sheikh Saleh Al Fawzan

 

Parmi les formes de démonstration d’amour, d’attirance et de soutien pour les mécréants l’on trouve :

⇒ Le fait de leur ressembler dans la façon de se vêtir et la manière de parler ou autre chose du même style.

Et ce parce que leur ressembler dans leurs accoutrements et leur façon de parler ou autre indiquent l’amour que porte celui qui cherche à ressembler à celui qu’il calque.

C’est en raison de cela que le prophète صلى الله عليه وسلم a dit :

« Celui qui ressemble à un peuple fait partie d’eux ».

Il est donc interdit de ressembler aux mécréants concernant les aspects qui leur sont propres et spécifiques, que ce soit en terme d’habitudes, de rites, d’apparence ou de comportements ; comme le fait de raser la barbe, allonger les moustaches, s’exprimer dans leur langue sauf en cas de besoin, ou bien adopter les mêmes apparences vestimentaires, la même façon de boire et manger, etc…

⇒ De même que la résidence dans leurs pays et l’absence d’émigration vers les pays musulmans dans le but de fuir avec sa religion pour la mettre à l’abri.

Car la hijra dans ce sens là et dans cet objectif est obligatoire pour le musulman. Le fait de résider dans les pays de mécréance indique en soit une manifestation d’amour et de soutien envers les mécréants. A partir de là Allah a donc interdit au musulman de résider au milieu des mécréants lorsqu’il est en mesure d’émigrer.

Sheikh Saleh Al Fawzan / Al irshad ila tashih al i’tiqad, p.307.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi