L’interdiction de s’asseoir en présence de ceux qui renient les versets d’Allah ou s’ en moquent ainsi que de vivre parmi eux – Sheikh Saleh Al Fawzan

L’interdiction de s’asseoir en présence de ceux qui renient les versets d’Allah ou s’ en moquent ainsi que de vivre parmi eux
Sheikh Saleh Al Fawzan

 

Allah عز وجل dit :

Nous vous avions déjà révélé dans le Livre… 

Sourate An Nissa, v.140 

Le Livre,  c’est à dire ici : le Qur’an et la Sounna. 

Ceci comme dans la sourate al an’am :

Et lorsque tu rencontres ceux qui pataugent et polémiquent au sujet de nos versets alors détourne toi d’eux jusqu’à ce qu’ils entament une autre discussion. Et si le diable vient à te faire oublier alors ne t’assois plus avec les gens injustes après que le rappel te soit parvenu. »
sourate al an’am, v.67

Et dans la sourate An Nissa Allah تعالى dit :

Nous vous avions déjà révélé dans le livre ceci : lorsque vous entendez qu’on renie les versets d’Allah ou qu’on s’en raille…

C’est à dire : de la part des mécréants et des hypocrites.

Alors ne vous asseyez point avec eux.


C’est à dire : ne prenez pas part à une assise dans laquelle on se moque impunément de l’islam et des musulmans, dans laquelle on se raille du Qur’an.

Sinon vous seriez considérés comme semblables à eux.

Si au demeurant vous étiez musulmans, dès lors que vous vous mêlez à eux dans une telle situation sans pour autant que vous y soyez contraints alors vous êtes semblables à eux – et l’on recherche la protection auprès d’Allah contre cela- et ce parce que vous n’avez pas réprouvé le blâmable mais plutôt vous vous êtes tus.

 Certes Allah réunira ensemble les hypocrites ainsi que les mécréants dans le feu de la géhenne.

Vous serez considérés pareils à eux, Allah vous rassemblera avec eux dans le feu de la même manière que vous vous êtes réunis ave eux dans ce bas monde autour du faux.

Et il n’y a de capacité à changer quoique ce soit ni de force que par Allah.

Il y a en cela (dans ces versets) l’interdiction de prendre part aux assises dans lesquelles Allah ou son messager ou le Qur’an et la Sounna ou bien les musulmans sont insultés.

Et compte parmi ces choses là le fait que le musulman demeure parmi les associateurs, dans leurs pays sans excuse légiférée. Car certes les polythéistes insultent Allah, insultent le messager, insultent les musulmans. A partir du moment où le musulman demeure avec eux, s’établit parmi eux par désir de le faire alors il s’oppose à ce noble verset :

Nous vous avions déjà révélé dans le livre ceci : lorsque vous entendez que l’on renie les versets d’Allah ou qu’on s’en raille alors ne vous asseyez point avec eux jusqu’à ce qu’ils entament une autre conversation.

Ce verset contient l’ordre de s’éloigner des mauvaises assises ainsi que les pays corrompus. A plus forte raison les assises où l’on trouve de la mécréance, de l’athéisme et de l’hérésie et où l’islam est remis en doute.

Et ô combien se multiplient à l’heure actuelle ce genre d’assises dans lesquelles l’on se moque des musulmans où l’on rabaisse l’islam et où l’on vante et éloge les mécréants, ô combien elles sont nombreuses dans nos pays sans même parler des pays mécréants.

Ce qu’il incombe au musulman est de boycotter purement et simplement de telles assises et de s’en éloigner car s’il y prenait part en restant muet, alors il serait jugé semblable à eux…

Sheikh Al Fawzan / Ittihaf Al Afadil Bi Charh Rissalati d Dala’il Fi Houkmi Mouwalati Ahli l Ishrak / p.119 à 121.
traduit par SalafIslam.fr

 


pdfsi