Mon père ne priait pas et n’était pas au courant de son obligation ? Sheikh Al ‘Uthaymin

Question: Mon père était handicapé d’un pied, il craignait Allah dans tout ce qu’il faisait, il se fatiguait pour pourvoir a notre nourriture et ne demandait d’aide à personne et n’acceptait aucun argent illicite, il donnait la zakat sur ses biens et donnait beaucoup en aumône, en pensant que l’aumône le dispensait de la prière, de même à cause du fait qu’il n’écoutait pas les émissions religieuses dans lesquelles on mettait en garde au sujet du châtiment de celui qui délaisse la prière. Que faire désormais car malheureusement mon père ne priait pas et n’était pas au courant de tout cela ?

Réponse : Votre devoir est de conseiller ce père de lui exposer clairement que la prière fait partie des piliers de l’islam, et qu’elle est le plus important des piliers de l’islam après les deux attestations.

De même que vous devez lui exposer clairement que celui qui délaisse la prière tombe dans une mécréance faisant sortir de l’islam même s’il donnait l’aumône, jeûnait, accomplissait le pèlerinage et la ‘omra.

S’il persiste sur cela, c’est à dire le fait de délaisser la prière, alors informez le qu’Allah n’acceptera de lui ni dépense, ni aumône, ni jeûne ni pèlerinage car il y a parmi les conditions d’acceptation des oeuvres le fait que la personne soit musulmane. Et celui qui ne prie pas n’est pas musulman.

Et si le père est mort et qu’il ne lui est pas parvenu que la prière était obligatoire, une obligation, alors il n’y a pas de mal à invoquer pour lui le pardon et la miséricorde, pour que peut-être Allah lui pardonne et lui fasse miséricorde. 

Sheikh Al ‘Uthaymin/ Nour ‘Ala ad Darb / vol.4 – p.114 n.1810
traduit par SalafIslam.fr

 

 

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 374
  • Visite total: 12 345 561

Notre séléction

Lire