Opération suicide – Sheikh Al Albani

Opération suicide

Sheikh Al Albani

 

Question : Tu as rappelé dans la précédente assise que tu n’autorisais pas les opérations suicides, nous aimerions un éclaircissement succinct là-dessus, qu’Allâh te bénisse.

Réponse : Je pense que concernant les opérations suicides, je me suis prononcé plus d’une fois à leur sujet en détail. Le souci est que les assises varient, par moment nous allons à l’essentiel et à d’autres moment nous rentrons plus en détail.

Il est connu de l’ensemble des savants sans qu’il n’y ait de divergence entre eux qu’il n’est pas permis au musulman de mettre fin à ses jours, se suicider, c’est à dire : pour ne plus avoir à subir la pauvreté, ou une maladie chronique qui le ronge ou ce qui est semblable à ces choses-là. Le suicide pour mettre fin à ces choses-là est interdit nul doute là dessus. Et il y a des hadiths authentiques que l’on retrouve chez Al Boukhari et Mouslim à ce sujet.

Que celui qui met fin à ses jours en s’empoisonnant ou bien en se poignardant ou autre ne cesse d’être châtié [dans sa tombe] par ce moyen qu’il a employé et ce jusqu’au jour de la résurrection.
A tel point que certains savants en ont déduit que celui qui se suicide meurt mécréant. Car il n’agit que par refus de se résoudre et accepter ce qu’Allah lui a décrété comme malheurs qui touchent sa personne, qu’il n’a pas enduré.

Sans aucun doute le musulman ne peut en arriver au point que l’idée même de se suicider ne traverse son esprit, alors que dire de celui qui met cette idée à exécution.
Et il y a un exemple qui illustre le sujet.
Il est impératif de lier la mise en pratique à la connaissance, et s’il n’y a pas de connaissance correcte, alors il n’y aura pas non plus d’acte conforme.

→ À partir du moment où le musulman a une connaissance, qu’il est éduqué d’après ce qui est parvenu dans le Livre et la Sounnah, alors les fruits qui en découleront dans sa vie d’ici-bas, ses œuvres ne seront semblables à celle des autres, ceux qui… Je ne dis pas les concernant qu’ils n’ont pas cru en Allah et Son Messager non, ils ont cru en Allah et en Son Messager mais simplement ils n’ont pas pris connaissance de ce qu’ont dit Allah et Son Messager.

Parmi ses paroles صلى الله عليه وسلم :

« Comme est étonnant le cas du croyant. Tout ce qui le touche n’est qu’un bien pour lui. Et cette faveur n’est faite qu’au croyant. Si un bienfait lui parvient il loue et Allah et s’en montre reconnaissant envers lui, ce qui est un bien pour lui. Et si un mal le touche et qu’il se montre endurant alors c’est un bien pour lui. L’affaire du croyant toute entière n’est faite que de bien, et ceci n’est réservé qu’au croyant. »
[Mouslim, n°2999]

Celui qui est touché par une maladie chronique ou par une extrême pauvreté, alors il demeure croyant peu importe qu’il soit en bonne santé ou non, qu’il soit riche ou pauvre, dans tous les cas il est gagnant. Il prend des bonnes actions. Si un bienfait lui parvient il remercie Allah عز وجل et est récompensé pour cet acte. Si un mal le touche il se montre patient et il en découle un bien. Qui donc est celui qui se suiciderait ? Le plus souvent celui qui agit ainsi n’est pas croyant.

Maintenant venons en aux opérations suicides. Ces choses-là nous les avons connues à travers ce que faisaient les japonnais lorsque la personne percutait un navire de guerre américain à l’aide de son avion et s’explosait avec celui-ci. Ceci dit en agissant ainsi il tuait les militaires à bord de ce navire de guerre américain.

Nous, nous disons :

Les opérations suicides à notre époque, toutes, ne sont absolument pas légiférées, toutes sont interdites. Et il y a fort à parier qu’elle rentrent dans cette catégorie d’acte qui envoient son auteur éternellement en enfer.
Quant à considérer cette opération suicide comme étant un acte par lequel on se rapproche d’Allah.. Aujourd’hui la personne combat pour sa terre, pour sa nation… Ces opérations suicides n’ont absolument rien d’islamique.

→ Par exemple :

Un petit groupe d’individus franchissent les montagnes et vont au devant de soldats juifs, en tuent un certain nombre et se font tuer.
Quel bénéfice y a t-il à tirer de telles choses ? Ce sont des actions individuelles et isolées, dont ne découlent aucune conséquence profitable à la prédication islamique.

De là nous disons aux jeunes musulmans : Préservez vos vies en étudiant votre religion et votre islam, prenez en connaissance, une connaissance authentique, et oeuvrez en fonction de celle-ci à hauteur de vos capacités, et la meilleure guidée est celle de Muhammed صلى الله عليه وسلم.

Sheikh Al Albani / Al fatawa Al Mouhima fi tabsir al oumma / p.74 à 76
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi