Comment le père procède t-il pour enseigner le tawhid à ses enfants ?

Comment le père procède t-il

pour enseigner le tawhid à ses enfants ?

Sheikh Al ‘Uthaymin

 

Question : Comment le père procède-t-il pour enseigner le tawhid (l’unicité d’Allah) à ses enfants ?

Réponse : Il le leur enseigne de la même manière qu’il leur enseigne les autres affaires de la religion.

→ Et l’une des meilleures choses en la matière : l’épître « les 3 principes fondamentaux » du Cheikh Al Islam Muhammed ibn ‘Abdil Wahab رحمه الله .
S’ils la mémorisent par cœur et qu’ils la leur explique d’une façon qui convienne à leur compréhension et leur raison, alors il en découlera un grand bien, car cette épître est rédigée sous forme notamment de questions réponses, avec l’emploi de termes simples, sans complication.

→ Puis il leur montre certains signes d’Allah pour mettre en application ce qui est mentionné dans cette épître tels que le soleil, la lune, les étoiles, la nuit, le jour et ils les interrogent :

– Le soleil, qui l’a crée ? Allah
– La lune, qui l’a crée ? Allah
– Et la nuit ? Allah, le jour ? Allah.

Toutes ces choses là Allah عز وجل les a crée.

Ils leur répètent afin d’arroser, de nourrir l’arbre de la nature innée présent dans leurs coeurs (ndt : le Sheikh rahimahoullah a ici employé une belle métaphore pour décrire le fait que de cette manière, le père éveille et maintient et fortifie la nature innée de l’enfant concernant l’existence de son créateur et notamment le fait que seul lui mérite d’être adoré).

Ceci car l’être humain possède en lui-même cette nature innée d’unifier et d’adorer Allah عز وجل comme nous l’a indiqué le prophète صلى الله عليه وسلم :

« tout nouveau né naît sur la nature innée et saine et ce sont ces parents qui en font un juif, un chrétien ou un majouss (ndt : adorateurs du feu). »
[Rapporté par al Boukhari, n°1358].

→ De la même façon il leur enseigne les ablutions en les pratiquant.

Il leur dit : « Voilà comment on fait les ablutions » puis il les accomplit devant eux. Idem pour la prière, et tout cela en recherchant l’aide d’Allah, en lui demandant de les guider.

→ Également il évite toute parole qui s’oppose au bon comportement devant eux, ou tout acte prohibé. Il ne les habitue pas au mensonge ni à la tromperie, ou encore aux comportements frivoles, même si lui est éprouvé par ces choses-là.
Si par exemple il est éprouvé par le fait de fumer la cigarette, il ne le fait pas devant eux, sinon ils s’y habitueront et ce sera quelque chose de banal pour eux.

→ Et qu’il sache que le chef du foyer est responsable des gens de sa maison selon la parole d’Allah تعالى :

« Ô vous qui croyez préservez vous et vos familles d’un feu… » [sourate at tahrim, v.6].

Et nous ne pouvons les protéger du feu qu’en les habituant à accomplir les oeuvres pieuses et à délaisser les mauvaises actions.

Et le prophète صلى الله عليه وسلم a appuyé là dessus dans sa parole :

« Et l’homme est le berger de sa famille, le responsable de ceux qui sont à sa charge ».
[Rapporté par al Boukhari, n°893 ].

→ Que le père sache également que la droiture de ses enfants lui est d’un grand intérêt dans ce bas-monde et pour l’au-delà. Car les enfants les plus proches de leurs pères et mères sont les enfants vertueux, qu’ils soient garçons ou filles, comme l’a mentionné le prophète صلى الله عليه وسلم :

« Lorsque l’individu meurt, alors ses œuvres s’interrompent à l’exception de 3 choses :
Une aumône continue, une science dont les autres tirent profit et un enfant vertueux qui invoque en sa faveur ».

Nous demandons à Allah son aide et son assistance au sujet des dépôts qu’il nous a confié et notre responsabilité envers eux.

Sheikh Al ‘Uthaymin / Fatawa nour ‘ala d darb /p. 28 à 30.
traduit par SalafIslam.fr