Prier plus de deux unités de prière entre l’adhan et l’iqama de la prière de l’aube – Sheikh Ibn ‘Utheymin

Prier plus de deux unités de prière entre l’adhan et l’iqama de la prière de l’aube

Sheikh Ibn ‘Utheymin

 

Question : Certaines personnes au moment de la prière de l’aube, lorsqu’ils entrent à la mosquée avant l’iqama, prient un certain nombre d’unités de prière, quatre voir plus, et ce qui est connu est que la prière surérogatoire de l’aube est de deux unités de prière, est il permis d’agir ainsi ?

 

Réponse : Si les quatre unités de prière sont effectuées avec une seule salutation finale et ce volontairement, alors la prière est caduque selon la parole du prophète صلى الله عليه وسلم :

La prière de jour et de nuit s’effectue deux par deux.


Si la personne prie volontairement la prière surérogatoire de l’aube en trois ou quatre unités de prière alors sa prière est caduque. Il en va de même si elle prie une prière surérogatoire au cours de la nuit ou de la journée en quatre unités de prière, celle-ci est invalide.

Si les quatre unités de prière sont effectuées par deux salutations finales (c.a.d. deux par deux avec pour chacune une salutation finale), alors ceci s’oppose à la Sounnah car la meilleure des choses est de prier entre l’adhan et l’iqama de la prière de aube uniquement les deux unités de prière surérogatoire de l’aube.

Ceci dit si la personne prie cette Sounnah chez lui puis se rend à la mosquée nous lui disons : ne t’assois pas avant d’avoir prié les deux unités de prière de salutation à la mosquée (tahiyatou l masjid).

 

Sheikh Ibn ‘Utheymin / Fatawa Nour ‘Ala d Darb / V.5 p. 100.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi