Prier une prière obligatoire durant un moment où il est interdit de prier – Sheikh Muhammed Soubeil

Prier une prière obligatoire durant un moment où
il est interdit de prier

Sheikh Muhammed Soubeil

 

 

Question : Je dormais au moment de la prière du Fajr et ne me suis réveillé qu’après que son temps de validité ne se soit écoulé. Dois-je la prier durant le temps de l’interdiction ou bien je patiente le temps que le moment de l’interdiction soit passé ?

 

Réponse :
Il est obligatoire pour celui qui a manqué la prière obligatoire en raison du sommeil ou de l’oubli de la prier dès lors qu’il s’en rappelle
(ou se réveille), ceci est ce qu’indique le hadith rapporté par Anas Ibn Malik رضي الله عنه qui a dit :

 

Le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

Celui qui a oublié une prière, qu’il la prie dès qu’il s’en souvient, il n’y a pas de compensation autre que celle-ci.

Al Boukhari n.597 et Muslim n.684.

 

Et dans une autre version chez l’Imam Muslim également :

Lorsque l’un d’entre vous est assoupi au moment de la prière ou l’oubli, qu’il l’accomplisse lorsqu’il s’en souvient car certes Allah dit :

Accomplis la prière pour te souvenir de Moi.

Muslim n.684.

 

S’agissant des moments où il est interdit de prier, alors on n’y prie aucune prière surérogatoire
(Ndt : exception faite de celles rattachées à des causes particulières).
Mais quant aux prières obligatoires, elles ne sont pas concernées par les moments d’interdiction et Allah est plus savant.

 

Sheikh Muhammed Soubeil, fatawa sh sheikh Muhammed Soubeil, v.2/p.43/44.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi