Est-ce que la prière de la femme est valide si elle redevient pure avant la période de 40 jours suite à l’accouchement – Sheikh Ibn ‘Utheymin

Est-ce que la prière de la femme est valide si elle redevient pure avant la période de 40 jours suite à l’accouchement
Sheikh Ibn ‘Utheymin

 

Question : Est-il valable que la femme prie si elle redevient pure avant l’achèvement de la période de 40 jours suite à l’accouchement?  Et est-il permis à son mari d’avoir des rapports avec elle dans cette situation? 

Réponse : Si la femme qui a eu ses lochies (saignements post accouchement)  redevient pure avant l’achèvement de la période de 40 jours, alors son statut correspond à celui des femmes pures en tout point. Il lui est obligatoire de prier, de jeûner si cela arrive durant le mois de Ramadhan. Son jeûne est valide et son mari également est en droit d’avoir des rapports avec elle, et ce même si elle se purifie avant l’écoulement de 40 jours.

Parce que si dans une telle situation il lui est permis de prier alors avoir des rapports l’est d’autant plus.

Et le fait que certains savants réprouvent cela (la reprise de la prière, jeûne, rapports, etc..avant la fin des 40 jours) ne repose sur aucune preuve.

La base est que les lochies représentent une gêne au même titre que les menstrues. Lorsque cesse cette gêne et que la femme s’en purifie alors il est tout à fait licite pour son mari d’avoir des rapports avec elle, de la même manière que si elle s’était purifiée de ses menstrues.

En l’occurrence, si la femme a une période habituelle de menstrues de 7 jours mais qu’elle retrouve sa pureté au bout de 5 jours, alors il lui est obligatoire de prier, de jeûner si cela arrive durant Ramadhan et son mari a toit à fait le droit d’avoir des rapports avec même si habituellement sa période de menstrues dure 7 jours et qu’elle ait retrouvé sa pureté deux jours avant la durée habituelle.



Sheikh Ibn ‘Utheymin /  Fatawa Nour ‘Ala d Darb / V.3 p.338.
traduit par SalafIslam.fr

 


pdfsi