Qu’un croyant ne déteste pas une croyante – Sheikh Ibn ‘Utheymin

Qu’un croyant ne déteste pas une croyante

Sheikh Ibn ‘Utheymin

 

 

Hadith : Qu’un croyant ne déteste pas une croyante, s’il répugne d’elle un comportement qu’il voit chez elle, un autre comportement à elle lui plaira. »

Rapporté par Muslim, n. 1469.

 

Sheikh Muhammed Ibn ‘Utheymin :

C’est à dire ici que le croyant n’a pas à avoir d’inimitié envers la croyante, à l’instar de son épouse par exemple. Il ne doit pas avoir de la répulsion envers elle ni d’animosité lorsque celui-ci voit chez elle des comportements qui lui répugnent.

Ceci car l’homme doit observer strictement la justice et veiller à agir avec la personne face à lui selon ce qui lui convient et ce qu’implique la situation de l’autre. La justice consiste à peser les bons et mauvais côtés et d’observer quels sont ceux qui l’emportent. Il doit faire prévaloir ce qui a cours le plus fréquemment et qui a le plus d’effet, c’est cela la justice.

Traduction rapprochée du sens du verset :

Ô les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injustes… »

Al Ma’ida, v.8.

C’est à dire que le ressentiment ne doit point mener à agir et juger de manière inique. Soyez justes même si vous les détestez[…]

Si une fois elle agit mal envers toi en te répondant mal alors que de nombreuses fois elle s’est bien conduite.
Si une nuit elle a mal agi envers toi alors que de nombreuses nuits elle fut bonne avec toi, etc…

Toi, si ta femme se comporte mal envers toi, ne te focalise pas sur cette fois-là précisément mais prend en considération l’avenir, et juge avec justice et équité….

 

Sheikh Muhammed ibn ‘Utheymin, Sharh riyad as salihin, v.3/p.122/123.
traduit par SalafIslam.fr 

pdfsi