La récompense qui attend celui qui pardonne et passe outre sur les torts qu’on lui fait – Sheikh Al Islam Ibn Taymiya

La récompense qui attend celui qui pardonne et passe outre sur les torts qu’on lui fait

Sheikh Al Islam Ibn Taymiya

 

 

Que le serviteur observe la belle récompense qu’Allah a promis à celui qui pardonne et endure comme Allah سبحانه و تعالى en a informé dans sa parole dont la traduction rapprochée du sens du verset est :

La rétribution pour une mauvaise action est son équivalent. Celui donc qui pardonne et réforme, son salaire incombe à Allah, et certes Allah n’aime pas les gens injustes.

Ash Shoura, v.40.

Sachant que les gens faisant face à un mal se divisent en trois catégories :

L’injuste qui demande plus que son droit
La personne pondérée qui réclame seulement en fonction de son droit
Et le bienfaisant qui pardonne et renonce à son droit.

Allah a mentionné ces trois catégories de gens dans ce verset.

Le début du verset fait référence aux gens modérés

 Le milieu du verset mentionne les bienfaisants

 Et la fin fait référence aux gens injustes.

Et que la personne se représente l’appel de Celui qui lancera le jour de la résurrection l’appel suivant :

Que se lève celui à qui sa récompense incombe à Allah. Et seul se lèvera celui qui a pardonné et enduré.

Lorsqu’il constatera que cette récompense est gâchée pour celui qui aura tiré vengeance en sa faveur et récupéré son droit, pardonner et patienter ne lui sera que plus aisé.

 

Sheikh Al Islam Ibn Taymiya / Al Oumour Al Mou’ina ‘Ala s Sabri ‘Ala Adha l Khalq / p. 13.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi