Règle concernant l’établissement de la preuve – Sheikh Saleh Aal Sheikh

Règle concernant l’établissement de la preuve

Sheikh Saleh Aal Sheikh

 

 

La compréhension de la preuve comprend deux aspects :

Le premier : Comprendre la langue dans laquelle est exprimée l’argument

Le second : Comprendre le bien-fondé de l’argument en question.

 

Le premier est une condition sinéquanone pour juger de la transmission de la preuve car Allah تعالى a dit dans la traduction rapprochée du sens du verset :

Et nous n’avons envoyé aucun messager sans qu’il ne s’adresse à son peuple avec la langue de ce dernier afin de leur exposer le message.

Et Allah سبحانه و تعالى a fait de ce Qur’an un Livre en langue arabe pour que la preuve soit établie sur ceux qui comprennent cette langue.

Le second aspect lui est la compréhension du pourquoi a-t-on recours à tel argument. Que l’individu comprenne pourquoi cet argument tiré du Livre et de la Sounnah, que ce soit un argument relatif au Tawhid ou autre, pourquoi cet argument est prépondérant, plus fort, plus explicite, ou bien pourquoi l’argument en question réduit à néant d’autres arguments.

Et cet aspect de compréhension n’est pas conditionné pour valider le fait que la preuve ait été transmise.

Car Allah سبحانه و تعالى nous a clarifié et informé du fait que les polythéistes n’ont pas compris le bien-fondé de l’argument :

Et nous avons placé une opacité sur leur cœur, les empêchant de comprendre quoique ce soit.

 

Sheikh Saleh Aal Sheikh / Sharh Kashf Shoubouhat / p. 654 – 655.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi