Tenir sa langue ! Regroupement de 28 paroles de Salafs.

Regroupement de 28 paroles de Salafs sur le fait de tenir sa langue.

 

♦ ‘Umar ibn Al Khattab رضي الله عنه a dit : « Qu’Allah fasse miséricorde à l’homme qui se retient de trop parler et qui met en avant beaucoup d’oeuvres » ‘Ouyoun al Akhbar 1/380 – traduit par Salafislam.fr

‘AbduLlah ibn Mass’oud رضي الله عنه a dit : « Par Allah, celui en dehors de qui il n’y a pas de divinité digne d’être adoré, il n’y a pas une chose à la surface de la terre qui mérite plus d’être emprisonné que la langue. » At Tabarani 8744, Mawssou’a ibn Abi Dounia 7/38 – traduit par Salafislam.fr

Abou Houreyra رضي الله عنه  a dit : « Je vous mets en garde au sujet de palabrer, il suffit à l’homme de parler pour ce dont il a besoin. »  Mawssou’a ibn Abi Dounia 7/72 – traduit par Salafislam.fr

‘AbduLlah ibn ‘Abbas  رضي الله عنه  a dit alors qu’il accomplissait le tawaf : « Ô langue, récolte ou tais toi et sois soumise, avant que tu ne regrettes. » Mawssou’a Ibn Abi Dounia 7/80 – traduit par Salafislam.fr

Wahib ibn Al Ward رحمه الله a dit : « Les médecins ont été unanimes pour dire que la meilleure médecine consiste dans le régime, et les sages ont été unanimes sur le fait que la meilleure des sagesses réside dans le silence. » Mawssou’a Ibn Abi Dounia 7/336 – traduit par Salafislam.fr

♦ On rapporte d’Ibrahim رحمه الله a dit : « Les gens ont périt à causes de deux abondances : le surplus d’argent et le surplus de paroles. » Mawssou’a Ibn Abi Dounia 7/357 – traduit par Salafislam.fr

Abi Khalda رحمه الله a dit : « J’ai connu des gens qui oeuvraient et ne parlaient pas, et aujourd’hui les gens parlent pas mais n’agissent pas. » Mawssou3a Ibn Abi Dounia 7/357 – traduit par Salafislam.fr

Al Awza’i رحمه الله a dit : « Certes, le croyant parle peu et oeuvre beaucoup, et l’hypocrite parle beaucoup et oeuvre peu. »  Tahdhib As Siyyar 2/684 – traduit par Salafislam.fr

♦ On rapporte d’Al Hassan Al Basri رحمه الله qu’il a dit :

« Celui qui ne préserve pas sa langue n’a pas compris sa religion. » Mawssou’a Ibn Abi Dounia 7/51 – traduit par Salafislam.fr

 « Celui dont les richesses se sont accrues, ses péchés se sont accrus avec, celui qui parle beaucoup a accru le nombre de ses mensonges et celui qui a fait preuve d’un mauvais comportement s’est lui même chatié. » Mawssou’a Ibn Abi Dounia 7/77  – traduit par Salafislam.fr

« Ô fils d’Adam, on a étendu pour toi une page, et on a chargé deux anges nobles de consigner tes oeuvres. Rajoutes y ce que tu veux ou diminue le. » Mawssou’a Ibn Abi Dounia 7/74 – traduit par Salafislam.fr

♦ On rapporte de Sufyan رحمه الله qu’il a dit : « Certains qui nous ont précédé ont dit : en vérité ma langue est un fauve, si je la libère, je crains qu’elle ne me dévore. » Mawssou’a Ibn Abi Dounia 7/53 – traduit par Salafislam.fr

‘Atta ibn Abi Rabah رحمه الله a dit : « Ceux qui étaient avant vous avaient horreur de la palabre dans le parler. Et ils considéraient comme palabre tout ce qui ne faisait pas partie du livre d’Allah et de sa lecture ainsi que le fait d’ordonner le bien et d’interdire le mal ou bien le fait de ne parler qu’en cas de besoin pour ce qui était nécessaire dans ta vie. Désapprouvez ceci :

« Alors que veillent sur vous des gardiens, de nobles scribes. » Sourate al Infitar, v.10/11 .

« Quand les deux receuillants assis à droite et à gauche recueillent / il ne prononce pas une parole sans avoir auprès de lui un observateur prêt à l’inscrire. » Sourate Qaf, v.17/18 

L’un d’entre vous n’aurait- il pas honte, si ses feuilles étaient répandues et que toute sa journée ne soit remplie majoritairement que de choses ne concernant ni sa religion ni sa vie mondaine?! » Mawssou’a Ibn Abi Dounia 7/72 – traduit par Salafislam.fr

♦ ‘Abdoullah Ibn Al Moubarak رحمه الله fut interrogé : « Envers quoi est-il le plus difficile de se montrer scrupuleux ? » Il dit : « la langue ». Mawssou’a Ibn Abi Dounia 1/211 – traduit par Salafislam.fr

♦ On rapporte d’Abi Hayan At Taymi رحمه الله  qu’il a dit : « Il convient à celui qui est doué de raison qu’il soit plus attentif à sa langue qu’à l’endroit où il pose son pied « . Mawssou’a ibn Abi Dounia 1/211 – traduit par Salafislam.fr

Saleh Ibn Abi Lakhdar رحمه الله  a dit « J’ai dis à Ayyoub As Sikhtiyani رحمه الله : « Fais moi une recommandation ». Il me dit : « parle peu ». Sifat As Safwa 3/210 – traduit par Salafislam.fr

Soufyan Ibn Houssein رحمه الله  : « J’ai mentionné en mal un homme auprès d’Iyas ibn Mou’awiya رحمه الله , il m’a observé en disant : « As-tu combattu les romains ? » Je répondis : »Non ». Il reprit : « Alors les sind, les indiens et les turcs ? » Je lui répondis : « non ». Il dit : »Tu as laissé sains et saufs les romains, les sind, les indiens et les turcs et tu n’as pas laissé sain et sauf ton frère musulman?!! » Je n’ai plus recommencé après cela. » Al Bidaya wa n Nihaya 10/46 – traduit par Salafislam.fr

♦ On rapporte de Hazm رحمه الله qu’il a dit : « Maymoun ibn Siyah رحمه الله ne médisait pas et il ne laissait personne médire en sa présence sans qu’il ne l’en dissuade, s’il arrêtait tant mieux, sinon il se levait et le quittait. » Tahdhib Al Hylia 1/468 – traduit par Salafislam.fr

Bakr Al Mouzani رحمه الله a dit : « Lorsque vous voyez un homme qui est occupé par les défauts des gens en oubliant les siens, sachez qu’on s’est joué de lui. » Sifat safwa 3/201 – traduit par Salafislam.fr

Malik ibn Dinar رحمه الله : « Il suffit à la personne comme mal qu’elle ne soit pas vertueuse mais qu’elle médise de ceux qui le sont. » Sifat safwa 3/201 – traduit par Salafislam.fr

♦ On rapporte d’Ibn Sirin رحمه الله  qu’il a dit : « C’est une injustice envers ton frère que de mentionner ses mauvais côtés que tu connais et que tu dissimules ses bons côtés. » Sifat safwa 3/173 – traduit par Salafislam.fr

Al fudayl ibn ‘Iyad رحمه الله  a dit : « Il se peut qu’un homme prononce « la ilaha illa Allah  » ou « SubhanAllah  » et que je craigne pour lui qu’il n’entre dans le feu.  « On lui dit : »Comment cela ? » Il répondit : « On médit de quelqu’un devant lui, il s’en réjouit et dit  » la ilaha illa Allah  » alors que ceci ne convient pas à ce moment là, mais plutôt ce qui convient ici est qu’il conseille celui qui fait cela et qu’il lui dise : »Crains Allah! » ‘Ouyoun Al Akhbar 2/411 – traduit par Salafislam.fr

Sufyan ibn ‘Ouyayna رحمه الله a dit : « La médisance est pire que les dettes, les dettes se remboursent mais pas la médisance ». ( Tahdhib Al Hylia 2/428 – traduit par Salafislam.fr

Al boukhari رحمه الله  a dit :  » J’espère rencontrer Allah sans qu’il ne me tienne rigueur du fait d’avoir médit de quelqu’un. »


 

Au sujet du colportage

Ka’b ibn Malik  رضي الله عنه   : « Tenez vous éloigné du colportage car celui qui s’en rend coupable ne trouvera pas le repos face au châtiment de la tombe. » Mawssou’a ibn Abi Dounia 4/405 – traduit par Salafislam.fr

♦ On rapporte de Chabil Ibn ‘Awf رحمه الله qu’il a dit : « Celui qui entend une turpitude et la répand est comme celui qui l’a dit au départ. » Mawssou’a ibn abi dounia 4/400 – traduit par Salafislam.fr

Yahya Ibn Abi Kathir رحمه الله a dit : « Le colporteur fait plus de mal en une heure que n’en fait le sorcier en un mois ». Tahdhib al Hylia 1/456 – traduit par Salafislam.fr

♦ On rapporte de ‘Atta Ibn As Sa’ib qu’il a dit : « Je venais de la Mecque lorsque Ash Sha’bi me rencontra et me dit : « Fais nous part de ce que tu as entendu ». Je lui répondis : « j’ai entendu ‘AbdarRahman Ibn ‘Abdillah ibn Sabit dire : « Ne doit pas résider à la Mecque celui qui fait couler le sang (sans droit ), celui qui mange de l’intérêt (ribba), ni celui qui marche en colportant. » Je fus surpris qu’il compare le colportage au fait de faire couler le sang et de manger des intérêts, c’est alors qu’ Ash sha’bi me dit : « Qu’est-ce qui te surprend en cela ? Est ce qu’on ne fait couler le sang ni ne commet les plus grands crimes si ce n’est à cause du colportage !! » ‘Ouyoun al akhbar 2/417 – traduit par Salafislam.fr

 

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 610
  • Visite total: 12 350 188

Notre séléction

Lire