La religion agréé d’Allah – Sheikh Souleyman Ar Ruhayli

La religion agréé d’Allah

Sheikh Souleyman Ar Ruhayli

 

 

Ô frères en Allah, ô bien aimés, Allah عز وجل a certes créé les gens à partir d’une seule âme. De celle-ci Il créa son épouse, et à partir de ces deux-là se répandit une nombreuse descendance, nombre d’hommes et de femmes. Il les créa, Glorifié soit-Il, en raison d’une sagesse éminente, dans un but grandiose. Il ne les a pas créé vainement mais les a plutôt créé et donné existence pour remplir la terre de la plus importante des choses, afin de l’unifier et l’adorer Glorifié et Élevé soit-Il.

 

Il leur prodigua des bienfaits innombrables et incommensurables sans attendre de leur part autre chose en dehors du fait qu’ils Lui vouent l’adoration, alors qu’Il s’en passe largement.

Il ne leur a pas demandé non plus à ce qu’ils Lui pourvoient une quelconque subsistance car c’est plutôt Lui qui pourvoie à la leur.

• Il n’a pas attendu d’eux non plus qu’ils Le nourrissent, car c’est plutôt Lui qui leur prodigue leur nourriture.

 Il ne leur a ordonné qu’une seule chose, alors qu’Il s’en passe largement, et que ce sont eux qui sont indigents envers Lui. Une chose dont dépend leur félicité dans l’au-delà ainsi que dans la vie présente…

 

Notre Seigneur سبحانه dit dans la traduction rapprochée du sens du verset :

Je n’ai créé les djinns et les hommes que dans le but qu’ils m’adorent. Je n’attends d’eux ni subsistance ni qu’ils me nourrissent. En vérité Allah est Le Grand Pourvoyeur, le Détenteur de la Force, l’Inébranlable.

Sourate Adh Dhariyat, v. 56 à 58.

Il ne les a pas laissé errer sans but mais leur a plutôt envoyé des messagers chargés de leur faire la bonne annonce ainsi que de les avertir, leur indiquant le droit chemin, la meilleure des voies :

Et très certainement Nous avons envoyé dans chaque communauté un messager pour leur dire :
– Adorez Allah et écartez-vous du Taghout.

Sourate An Nahl, v. 32.

Et Allah a scellé l’envoi des prophètes et messagers par le dernier d’entre eux chronologiquement, le meilleur d’entre eux, notre Prophète et notre Bien aimé, celui que l’on fait prévaloir sur tous les êtres humains : Muhammed Ibn ‘Abdillah صلى الله عليه وسلم, en ce sens qu’Allah l’envoya aux deux genres, les djinns et les hommes, et en fit une miséricorde pour l’univers :

Et Nous ne t’avons envoyé que comme une miséricorde pour les mondes.

Sourate Al Anbiya, v. 107.

 

Allah paracheva par son biais les messages et compléta la religion ainsi que les comportements éminents. Il abrogea par sa religion toute religion antérieure. Par lui, Il paracheva la religion ainsi que son bienfait, agréa sa religion, l’islam, pour en faire la religion universelle.

Notre Seigneur سبحانه dit à ce propos dans la traduction rapprochée du sens du verset :

Aujourd’hui J’ai parfait pour vous votre religion et parachevé sur vous mon bienfait et agréé pour vous l’islam comme religion.

Sourate Al Ma’ida, v.3.

 

Sheikh Souleyman Ar Ruhayli / Shoukr Al Walidain. p. 1 – 2.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi

Partenaire: