Respectez la sacralité de la mosquée ainsi que celle de ceux venus adorer Allah – Sheikh ‘Abderrazaq Al Badr

 

Respectez la sacralité de la mosquée ainsi que celle de ceux venus adorer Allah
Sheikh ‘Abderrazaq Al Badr

 


Sheikh ‘Abderrazaq al Badr حفظه الله : 

Parmi l’ensemble des recommandations des Salafs adressées aux jeunes, ce récit parvenu d’après Ja’far رحمه الله qui a dit : 
Thabit Al Bounani venait à nous alors que nous étions assis à la mosquée et disait : 

« Ô les jeunes vous vous êtes interposés entre moi et mon Seigneur alors que je prosternais pour lui. »


Il était de ceux qui nourrissait un fervent amour pour la prière. 

Abou Nou’aym Al Asbahani, Hyliatou l Awliya, V.2 p.322.


Commentaire : 

Par cette parole, il mit l’accent sur le fait que certains jeunes se rencontrant et se rassemblant à la mosquée profitent de l’occasion pour discuter entre amis de tout et de rien alors qu’il y a à côté d’eux des gens venus à la mosquée pour se consacrer à l’adoration d’Allah تعالى, pour prier avec sérénité et humilité.

Ces jeunes par leur comportement s’interposent entre eux et leur prière, c’est à dire les empêchent de se concentrer. Ces jeunes ne sont donc ni occupés par l’adoration et l’évocation d’Allah تعالى dans la mosquée, ni ne laissent en paix ceux qui y sont venus pour s’y adonner.

En raison de cela, il est nécessaire que le jeune prenne conscience et prenne garde de veiller à la sacralité de la mosquée ainsi que celle des gens qui s’y trouvent de sorte à ne pas les distraire par des choses étrangères et extérieures à l’adoration, la quiétude et le recueillement dans la prière. 

Et que dire de ce qui est apparu à cette époque, ces nouveaux moyens de communication que le jeune transporte partout avec lui dans sa poche. Peu s’en faut qu’il ne distrais les gens pendant leur prière à cause de la sonnerie de son téléphone ou bien en répondant à un appel téléphonique (dans l’enceinte de la mosquée) ou autre parmi les choses qui perturbent les gens dans leur prière et les empêchent de se recueillir et de trouver la quiétude (dans leurs adorations).


Sheikh ‘Abderrazaq Al Badr / Min Wassaya As Salaf Li sh Shabab / p.20 – 21.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi