Les Sahabiyat sortaient précipitamment de la mosquée une fois la prière de l’aube terminée – Al imam Ibn Rajab Al Hanbali

Les Sahabiyat sortaient précipitamment de la mosquée une fois la prière de l’aube terminée 
Al imam Ibn Rajab Al Hanbali

 

Al Imam Muhammed Ibn Isma’il Al Boukhari dit dans son sahih : 

Chapitre : La rapidité avec laquelle les femmes quittaient la mosquée après la prière de l’aube et le peu de temps qu’elles y demeuraient. 

Yahya Ibn Moussa, Sa’id Ibn Mansour ainsi que Fouleyh nous rapportent :

D’après ‘Abderrahman Ibn l Qassim, d’après son père, d’après ‘Aisha que le messager d’Allah ﺻﻠﻰ ﺍﻟﻠﻪ ﻋﻠﻴﻪ ﻭﺳﻠﻢ  accomplissait la prière de l’aube au moment de l’obscurité, que les femmes s’en allaient sans qu’on puisse les reconnaître à cause de l’obscurité ou qu’elles ne puissent se reconnaître entre elles.

Commentaire de l’Imam Ibn Rajab Al Hanbali : 

Ce hadith a été précédemment cité dans le chapitre relatif aux horaires des prières d’après la version d’Az Zuhri, d’après ‘Ourwa, d’après ‘Aisha selon son sens :

Puis elles retournaient dans leurs demeures après avoir accompli leur prière, personne n’était en mesure de les reconnaître en raison de l’obscurité.

Ceci indique la rapidité avec laquelle elles sortaient de la mosquée juste après avoir achevé d’accomplir la prière, en toute hâte vu la pénombre et l’obscurité encore présente  pour pouvoir se dérober à un moment plus propice à les dissimuler.

Cette indication n’est donnée que pour ce qui se rapporte à la prière de l’aube en dehors des autres prières. C’est pour cette raison qu’Al Boukhari l’a spécifié dans l’énoncé du chapitre et Allah est plus savant.


Al Imam Ibn Rajab Al Hanbali / Fath Al Bari Fi Sharhi Sahih Al Boukhari / V.5 p.243.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi