Se précipiter au repentir avant la mort ou bien avant que le soleil ne se lève de son couchant – Sheikh Al ‘Uthaymin

Se précipiter au repentir avant la mort

ou bien avant que le soleil ne se lève de son couchant

Sheikh Al ‘Uthaymin

 

Al Imam An Nawawi رحمه الله rapporte dans son ouvrage « Riyadh as Salihin », chapitre du repentir :
« Et l’on rapporte d’après Abi Moussa ‘Abdullah ibn Qaïs Al Ach’ari رضي الله عنه qui rapporte du Prophète صلى الله عليه وسلم qu’il a dit :

« Certes Allah تعالى tend sa main la nuit pour que celui qui a été désobéissant la journée se repente et tend sa main le jour pour que celui qui a été désobéissant la nuit se repente et ainsi jusqu’à ce que le soleil se lève de l’Occident. »
[rapporté par Muslim n°2759]

Et d’après Abi Houreyra رضي الله عنه qui a dit : Le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم a dit :

« Celui qui se repent avant que le soleil ne se lève de son couchant (ndt : l’Occident), alors Allah accepte son repentir. »
[rapporté par Muslim n°2703]

Et d’après Abi ‘Abdirrahman, ‘Abdoullah ibn ‘Umar ibn l Khattab رضي الله عنهما d’après le Prophète صلى الله عليه وسلم qui a dit :

« Certes Allah عز وجل accepte le repentir du serviteur tant que celui ci ne se trouve pas dans son dernier râle (ndt : forte respiration d’une personne agonisante, c’est-à-dire peu avant sa mort). »
[rapporté par Tirmidhi, n°3537]

Commentaire de Sheikh Muhammed ibn ‘Utheymin رحمه الله

Ces trois hadiths que l’auteur رحمه الله a mentionné sont tous relatifs au repentir.

Quant au hadith de Abi Moussa, alors le Messager صلى الله عليه وسلم a dit :

« Certes Allah tend sa main la nuit pour que celui qui a été désobéissant la journée se repente et tend sa main le jour pour que celui qui a été désobéissant la nuit se repente et ainsi jusqu’à ce que le soleil se lève de son couchant ».

→ Ceci démontre sa générosité. Le fait qu’il accepte le repentir même si celui ci tarde à venir. Lorsque le serviteur commet un péché en journée, alors Allah accepte son repentir même si celui-ci ne s’en repent que la nuit. Pareillement s’il vient à commettre un péché la nuit et qu’il ne s’en repent que le jour suivant, Allah l’accepte.
Plutôt même il tend sa main pour accueillir ce repentir provenant de son serviteur croyant.
Dans ce hadith se trouve la preuve concernant l’amour d’Allah pour le repentir.
Et dans le hadith qui précéda, dans le récit de l’homme qui a perdu sa monture, on nota qu’Allah se réjouit plus encore du repentir de son serviteur lorsque celui-ci se repent, une joie encore plus intense que celle de celui qui retrouve sa monture après l’avoir perdu de vue en plein désert.

→ De même que parmi les leçons tirées de ce hadith :

L’affirmation qu’Allah تعالى possède une main, même deux comme il l’affirme dans Sa parole :

« Et les Juifs disent: «La main d’Allah est fermée!» Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l’avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes ». [sourate Al Ma’ida, v.64]

Et concernant cette main, plutôt ces deux mains qu’Allah a affirmé pour lui même, il nous est obligatoire d’y avoir foi, et de croire qu’elles sont affirmées pour Allah.

Cependant il ne nous est pas permis d’imaginer qu’elles sont semblables à nos mains car Allah dit dans son livre :

« Il n’y a rien qui lui ressemble, et il est celui qui entend et qui voit » [sourate Ash Shoura, v.11]

Et il en va de même pour tous les attributs d’Allah. Affirme les mais sans pour autant les assimiler aux attributs des créatures car Allah, il n’y a rien qui lui ressemble, que ce soit par rapport à son essence ou ses attributs.

→ Dans ce hadith : Il y a également la preuve qu’Allah سبحانه وتعالى accepte le repentir du serviteur même s’il tarde. Cependant ce qui incombe est de se précipiter au repentir car l’individu ne sait pas, il se peut que subitement la mort le surprenne et qu’il décède avant de s’être repenti. Il est donc obligatoire de s’y hâter, mais malgré cela, si tu tardes à le faire, Allah accepte tout de même le repentir de son serviteur.

→ Il y a également dans ce hadith la preuve que lorsque le soleil se lèvera à partir de son couchant alors le repentir ne sera plus accepté.

Ceci dit il se peut que quelqu’un pose la question : « Est-ce que le soleil se lèvera de l’Occident, alors que ce qui est connu c’est qu’il se lève de l’Orient ? »
Nous disons : Oui c’est ce qui est connu, et c’est ce qui est établi depuis qu’Allah créa le soleil jusqu’à ce jour. Mais à la fin des temps, Allah ordonnera au soleil de retourner de là où il vient et donc le cycle s’inversera et il se lèvera de l’Occident. Lorsque les gens verront cela, ils croiront tous, même les mécréants, les juifs, les chrétiens, les bouddhistes, les communistes, et autres qu’eux… Tous croiront à ce moment-là.
Cependant, celui qui n’aura pas eu foi avant que le soleil ne se lève de son couchant, alors sa foi à cet instant ne lui sera d’aucune utilité.
Tous se repentiront également. Mais celui qui ne s’est pas repenti avant que le soleil ne se lève de l’Occident, alors son repentir ne sera pas accepté, car tout le monde observera ce signe, mais quand viennent les signes dont on a été avertis, ni la foi ni le repentir ne servent à quoique ce soit à ce moment là.

Quant au hadith d’Abi Houreyra رضي الله عنه au sujet du fait qu’Allah سبحانه وتعالى accepte le repentir tant que le soleil ne se sera pas levé de son couchant, alors il est similaire au hadith d’Abi Moussa رضي الله عنه.

Pour ce qui est du hadith de ‘Abdoullah ibn ‘Umar رضي الله عنهما :

« Certes Allah accepte le repentir de son serviteur tant que celui ci ne se trouve pas dans son dernier râle ».

C’est-à-dire : tant que l’âme n’est pas parvenue à sa gorge et s’apprête à quitter le corps. Lorsque l’âme parvient à cet endroit, alors plus de repentir. Les autres textes ont clarifié que lorsque la mort se présente, alors il n’y a plus de repentir qui vaille à cet instant.

Selon la parole d’Allah تعالى :

« Le repentir n’est pas accepté de ceux qui commettent des mauvaises actions jusqu’à ce que la mort se présente à l’un d’entre eux et qu’il dise : maintenant je me repens ». [sourate an Nissa, v.18]

Ô mon frère musulman, tu te dois de te hâter précipitamment à te repentir à Allah عز وجل de tes fautes, de te débarrasser de tes péchés, d’accomplir scrupuleusement les obligations que tu négligeais et d’invoquer Allah en lui demandant qu’il accepte ton repentir, et c’est Allah qui accorde la réussite.

Sheikh Al ‘Uthaymin / Sharh Riyadh as Salihin / v.1-p.103 à 106.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi