Si le prieur termine de réciter la Fatiha et que l’imam ne s’est pas encore incliné – Sheikh Muhammed ibn ‘Utheymin

Si le prieur termine de réciter la Fatiha et que l’imam ne s’est pas encore incliné

Sheikh Muhammed ibn ‘Utheymin

 

Question : Lorsque le prieur achève de réciter la Fatiha et une autre sourate dans les prières à voix basse (ex : Dhor, ‘Asr) et que l’imam ne s’est toujours pas incliné en roukou’, doit-il rester silencieux ?

Réponse : Celui qui prie derrière l’imam ne doit pas rester silencieux s’il termine de réciter la Fatiha plus une autre sourate et que l’imam ne s’est pas encore incliné mais il doit plutôt réciter jusqu’à ce que l’imam s’incline et ce même dans les deux dernières unités de prière (rak’a) après le premier tashahoud.
Si le prieur termine de réciter la Fatiha et que l’imam ne s’est pas encore incliné, alors il récite une autre sourate jusqu’à l’inclinaison (roukou’) de l’imam car il n’y a pas de silence dans la prière exception faite au moment de la récitation de l’imam à voix haute.

Sheikh Muhammed ibn ‘Utheymin / Majmou’ fatawa wa rassa’il / v.15-p.108
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi