Suffit-il de prononcer la Shahada sans rien accomplir pour être considéré musulman – Sheikh Abi Youssouf Madhat Ibn l Hassan Aal Faraaj

Suffit-il de prononcer la Shahada sans rien accomplir

pour être considéré musulman

Sheikh Abi Youssouf Madhat Ibn l Hassan Aal Faraaj

 

 

Prononcer la parole la ilaha illa Allah dénué de la connaissance de son sens ne fait pas de celui qui la prononce un musulman excepté chez les héritiers de la secte des mourji’as.

Quant à ceux qui ont puisé leur croyance chez les Salafs et ont emprunté la même voie qu’eux, que ce soit en terme de paroles, d’actes ou de croyance, ils affirment que :

La foi et l’unicité s’observent à la fois par la parole et les actes.

Partant de là, celui qui prononce des paroles s’agissant de l’une des deux, la foi ou l’unicité, sans accomplir d’œuvres ne saurait être ni musulman ni croyant.

 

Et le consensus est établi sur l’obligation  d’établir le Tawhid et de ne pas pratiquer le polythéisme, sur le fait de s’en désavouer ainsi que de ses adeptes et ça afin de prémunir son sang et ses biens…

 

Sheikh Abi Youssouf Madhat Ibn l Hassan Aal Faraaj / Al Moukhtassar Al Moufid Fi ‘Aqaïd Aïmati t Tawhid / p. 380.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi