Quel type de détournement de la religion est considéré comme annulatif de l’islam – Sheikh An Najdi

Quel type de détournement de la religion est considéré comme annulatif de l’islam
Sheikh An Najdi

 

 

Question : Quel est le type de détournement (de la religion) qui constitue un annulatif de l’islam, et quel est celui que l’on peut définir comme s’étant détourné ? 

La réponse :
 Consiste à ce que nous disions : nous avons précédemment formulé la réponse à cette question au cours des différentes questions que nous avons traité et auxquelles le questionneur peut revenir. Cependant nous allons ici rappeler ce qu’a évoqué notre Sheikh,  le Sheikh ‘Abdellatif رحمه الله lorsqu’il fut il interrogé à ce sujet :


La réponse (à cette question) est que la situation des gens varient d’un extrême à l’autre. Cette variation dépendant du degré de foi de chacun, à condition toutefois que la base de la foi soit présente chez l’individu. La négligence et le délaissement n’atteignant pas ce degré de gravité, concerne seulement ce qui est en deçà de cela parmi les actes obligatoires et recommandés.


Quant à l’inexistence de la base faisant entrer en islam et le détournement total de la religion, c’est celui-ci qui est caractérisé et définit comme la mécréance par le détournement, au sujet duquel il y a la parole d’Allah تعالى :

Nous avons destiné beaucoup de djinns et d’hommes pour l’Enfer.
Sourate Al A’raf, v.179.

Ainsi que sa parole :

Quant à celui qui se détourne de mon rappel alors il vivra une vie pleine de tourments…
Sourate Taha, v.124.

Ceci dit il t’incombe de savoir que l’affaire tourne autour de la question de la connaissance de la réalité de cette base même si les formulations divergent pour la définir[…]

Il apparaît donc clairement d’après les propos du Sheikh que l’individu ne tombe dans la mécréance du détournement que lorsque celui-ci se détourne de la connaissance de la base par laquelle l’homme entre en islam et non pas par le délaissement de certaines obligations ou actes recommandés*.

* Ndt : Cette catégorie de détournement représente tout de même un péché dont la gravité est estimée en fonction de l’obligation dont l’individu se détourne et délaisse.


Sheikh Souleyman Ibn Sahman An Najdi / Minhaj Ahli l Haqqi Wal Ittiba’ Fi Moukhalafati Ahli l Jahli Wal Ibtida’ / p.81 – 82.
traduit par SalafIslam.fr


pdfsi

تعالى