Du voyageur qui raccourcie la prière du Dohr et prie normalement celle du ‘Asr – Sheikh Ibn ‘Utheymin

Du voyageur qui raccourcie la prière du Dohr et prie normalement celle du ‘Asr

Sheikh Ibn ‘Utheymin

 

 

Question : Est-il permis au voyageur de raccourcir la prière du Dohr et compléter normalement la prière du ‘Asr ? Et quelle est la période durant laquelle il est permis de raccourcir la prière ?

 

Réponse :

Dès lors que la personne est en voyage, alors la cause permettant de raccourcir est présente pour les deux prières donc pourquoi veut-il différencier entre les deux ?
Dans tous les cas, il est permis de raccourcir une des deux prières et de compléter l’autre, mais cette façon d’agir s’oppose à la Sounna.

La tradition prophétique établie est de raccourcir l’accomplissement de ces deux prières tant que la personne est en voyage.

 

S’agissant de la durée au cours de laquelle la personne est estimée en voyage, alors ceci donne lieu à une divergence entre les gens de science. Et le Sheikh Al Islam Ibn Taymiya s’est largement penché sur cette question dans ses Fatawas, que celui donc qui le souhaite y revienne.

 

Sheikh Ibn ‘Utheymin / Majmou’ Fatawa wa Rassa’il / V. 15 – p. 264.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi