Apprendre la science sans la mettre en pratique – L’imam Al Barbahârî

Apprendre la science sans la mettre en pratique

L’imam Al Barbahârî

 

 

Abû Ad-Dardâ’ a dit :
“Ce que je crains le plus est qu’arrivé au compte des œuvres, on me dise : Tu as su, mais qu’as-tu pratiqué de ce que tu as su ?”
Jâmi’ Bayân Al-‘Ilm – 1/680.

Ibn Mas’ûd a dit :
“Tous les gens tiennent de belles paroles ; ainsi celui dont les propos sont en conformité avec ses actes obtiendra sa part [de récompense], alors que celui dont les propos sont en opposition avec ses actes ne fait que fustiger son âme.”
Al-Musannaf – 7/139.

On demanda à Wahb Ibn Munabbih :
“La parole : “il n’y a de divinité digne d’adoration qu’Allah” n’est-elle pas la clé du Paradis ?” Il répondit : “Certes, mais toute clé a des dents. Si tu viens avec une clé ayant des dents, on t’ouvre, sinon non.”
Al-Hilyah – 4/66.

Sufyân Ibn ‘Uyaynah a dit :
“Le rang de celui qui recherche la science et en tire profit est celui du serviteur qui recherche tout ce qui satisfera son maître, l’en fera aimer et l’en rapprochera.”
As-Shu’ab – 1732.

Sufyân At-Thawrî  a dit :
“On n’apprend la science que pour craindre Allah à travers elle ; et le mérite de la science sur toute autre chose n’est due qu’au fait qu’on craint Allah à travers elle.”
Jâmi’ Bayân Al-‘Ilm – 1/665.

Abû Qilâbah a dit :
“Lorsqu’Allah t’accorde une science, accorde Lui une adoration.”
Sifah As-Safwah – 3/186.

Abû ‘Uthmân Al-Hayrî a dit :
“L’islam disparaît en raison de quatre choses : les gens ne pratiquent pas ce qu’ils savent, ils pratiquent ce dont ils n’ont aucune connaissance, ils n’apprennent pas ce qu’ils ignorent, et ils empêchent les gens d’apprendre.”
As-Siyar – 2/723.

Partager cet article avec vos proches :

 

Extrait tiré du livre :

Ainsi étaient Nos Pieux Prédécesseurs
Écrit Par Imam Al Barbahârî

Pages 72/75 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 21 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: