Combien de droits d’Allah as-tu satisfait aujourd’hui ? – Dr ‘Ait M’hammed Moloud

Combien de droits d’Allah
as-tu satisfait aujourd’hui ?

Dr ‘Ait M’hammed Moloud

 

 

Ainsi, il est nécessaire que le musulman ne s’attarde pas sur ce qui est révolu car cela génère de la tristesse et de l’angoisse, mais il essaye d’oublier et il interrompt la réflexion sur cela. De même, il n’occupe pas son esprit par une chose qui ne s’est pas encore produite, il met en œuvre les moyens pour l’atteindre, mais sans frayeur ni appréhension. Il œuvre plutôt dans le moment  présent sur lequel il peut influer. Il ne s’agit pas non plus de reprendre des idées libertines poussant à profiter de vie mais il s’agit de s’investir au jour le jour dans ce qui nous sera profitable ainsi qu’à nos proches.

Réfléchis chaque jour :

Combien de droits d’Allah as-tu satisfait ? Combien de droits de ta propre personne as-tu satisfait ? Mais également vis-à-vis de tes frères, de ta famille… Occupe ton esprit par cela .

Le Prophète ﷺ dit :

اللَّهُمَّ إِنِّي أَعُوذُ بِكَ مِنَ الْهَمِّ، وَالْحَزَنِ، وَالْعَجْزِ، وَالْكَسَلِ، وَالْجُبْنِ، وَالْبُخْلِ، وَضَلْعِ الدَّيْنِ، وَغَلَبَةِ الرِّجَالِ

Ô Allah, je cherche protection auprès de Toi contre l’inquiétude de l’avenir et l’amertume du passé et je cherche protection auprès de Toi contre la passivité et la paresse, contre l’impuissance et l’avarice et je cherche protection auprès de Toi contre la dette et la domination des hommes.

Tu peux ainsi voir des gens inquiets pour leur avenir : que va-t-il advenir de mes enfants etc… mais dans le moment présent, ils restent les bras ballants, pris d’anxiété de d’angoisse alors qu’ils ne se préparent pas à faire face à cette appréhension future. Occupe-toi quotidiennement dans l’obéissance à Allah jusqu’à ce que tu Le rencontres.

وَٱعْبُدْ رَبَّكَ حَتَّىٰ يَأْتِيَكَ ٱلْيَقِينُ

Et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te viennes la mort.
Al-Hijr, v.99.

De même, comme le mentionne l’auteur, le Prophète ﷺ a dit :

Recherche avec obstination ce qui te sera profitable, demande l’aide d’Allah en cela et ne faiblis pas. Si tu as été atteint d’une calamité, ne dis pas : “si j’avais fait ceci alors il en aurait été ceci et cela”, mais dis : “telle est la volonté d’Allah et ce qu’Il veut, Il le fait” car le terme si ouvre la porte à l’œuvre du diable.
Sahîh Al-Jâmi’ – 6650.

De ce hadith, on tire plusieurs enseignements : 

L’obligation de solliciter l’aide d’Allah et de s’appuyer sur Lui dans nos affaires.
L’incitation à œuvrer énergétiquement en ce qui nous est profitable.
La mise en garde contre la paresse et la passivité. Celles-ci ne font pas partie des caractéristiques des croyants.
L’obligation de patienter devant ce qui nous a été prédestiné sans se lamenter ni s’exclamer : “si j’avais fait ceci, alors ceci et cela”
Prendre garde au si, car cela émane de Satan.

On s’investit ainsi dans la pratique des bonne œuvres et on occupe son esprit en cela, tandis que l’on retire de notre esprit le ruminement du passé, et l’appréhension de l’avenir, plus particulièrement, les affaires que seul Allah connaît.

 

Extrait tiré du livre :

LES MALADIES PSYCHOLOGIQUES
Écrit Par Dr ‘Ait M’hammed Moloud

Pages 172/173- Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 6 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: