L’insufflation dominatrice dite comme étant simple désordre psychologique – Dr ‘Ait M’hammed Moloud

L’insufflation dominatrice
dite comme étant

simple désordre psychologique


Dr ‘Ait M’hammed Moloud

 

 

Shaykh Al-Imâm dit: 
[…] Nous entendons abondamment, de nos jours, de la part des médecins, qu’untel est atteint d’une insufflation dominatrice (al waswas al-qahrî)… et parmi ces médecins, certains renient la possibilité d’une possession d’un homme par un djinn, de même qu’il renient les conséquences de cette dernière, ils donnent dès lors priorité à leur passion sur la législation divine !

Les médecins désignent ce type d’insufflation comme étant un simple désordre psychologique, mais ils ignorent que la plupart de ces cas sont en fait l’expression de la domination de l’individu par les djinns. En effet, lorsqu’Allah سبحانه و تعالى permet cette domination, le djinn peut empêcher le serviteur de pratiquer ses adorations comme il peut l’empêcher de parler, voire manger, boire ou encore marcher. Ces formes de dominations sont connues et clairement ressenties et proviennent des djinns.

Parmi d’autres formes de domination, on peut voir un individu insupporter la compagnie des gens, voire de sa propre épouse au point de ne vouloir porter son regard sur elle. On peut aussi citer le cas où l’individu ne parvient plus à quitter son domicile…

En conclusion, la base de cette insufflation dite dominatrice est qu’elle provient de Satan. Ce dernier insuffle sa suggestion à l’âme et s’ancre profondément puis l’âme se soumet à celle-ci sans pouvoir la repousser. Il arrive aussi que cette insufflation dominatrice soit la conséquence d’une possession et/ou d’une sorcellerie. Telle est notre position sur cette question qui nous apparaît clairement au fil des discussions avec les individus atteints par ces insufflations.

al-waswas al-qahrî est souvent traduit par les psychologues arabes comme étant un trouble obsessionnel et compulsif (TOC). Ceci est vrai en soi, dans le sens où ce tableau renvoie à une pensée obsessionnel que le malade ne peut repousser mais plus encore, il ressent un besoin insatiable de satisfaire la demande de cette obsession que l’on appelle la compulsion.

 

Extrait tiré du livre :

LES MALADIES PSYCHOLOGIQUES
Écrit Par Dr ‘Ait M’hammed Moloud

Page 81 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 6 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: