L’intention du croyant est-elle meilleure que ses actes ? – L’imam Al Barbahârî

L’intention du croyant est-elle meilleure
que ses actes ?

L’imam Al Barbahârî

 

 

Abû Mûsâ a dit :
L’intention du croyant est meilleure que ses actes, et Allah سبحانه و تعالى accorde au serviteur, de par son intention, ce qu’Il n’accorde pas pour son acte ; ceci car l’intention ne comporte aucune ostentation, alors que l’acte est mêlé d’ostentation.
Al-Firdaws bi Ma’thûr Al-Khitâb – 4/286.

Sufyân At-Thawrî a dit :
Je n’ai pas affronté de chose qui me soit plus difficile que mon intention, car elle se retourne contre moi”
Al-Hilyah – 7/55.

Sufyân At-Thawrî a dit :
“Un corps n’a jamais perçu moins que la valeur de son intention, alors mettez en avant l’intention, et suivez-la.”
Al-Hilyah 7/54.

‘Umar Ibn Dharr rapporte :
“On dit à Ibrahim At-Taymî : “Parle !” et il répondit : L’intention n’est pas là.”
Al-Hilyah 4/211.

Zubayd a dit :
“J’aime avoir une intention en toute chose, même dans ma nourriture et ma boisson.”
Al-Hilyah – 5/61.

Mutarrif a dit :
La rectitude du cœur dépend de la rectitude de l’acte, et la rectitude de l’acte dépend de la rectitude de l’intention.
‘Ulum wa-l-Hikam 12.

Yahyâ Ibn Abî Kathir a dit :
Apprenez ce qu’est l’intention, car elle est plus importante que l’acte.
Al-Hilyah – 3/79.

Yûsuf Ibn Asbât a dit : 
“Amender l’intention de ce qui la corrompt est plus difficile à ceux qui œuvrent que de produire de longs efforts.”
Al-Mujâlasah – 1946.

Sâlîh Ad-Dahân rapporte :
“Jâbir Ibn Zayd ne négociait pas en trois choses : la location de monture jusqu’à la Mecque, l’esclave qu’il achetait pour l’affranchissement, et la bête à immoler.” Il dit encore : “Jâbir Ibn Zayd ne négociait pas pour toute chose rapprochant d’Allah.
Al-Hilyah – 2/18.

Abû Turâb An-Nakhshabî a dit : 
Préserve ton intention, car elle est le prémisse à toute chose. Celui dont l’intention est saine, ce qui en découlera sera sain, en ses actes et sa condition.”
Dhamm Al-Hawâ – 121.

‘Abd Allah Ibn Al-Mubârak a dit :
“J’ai demandé à Sufyân At-Thawrî : le serviteur est-il châtié pour son intention ? Il répondit : Si c’est une intention ferme, il est châtié pour cela.
Al-Hilyah 2/369.

Partager cet article avec vos proches :

 

Extrait tiré du livre :

Ainsi étaient Nos Pieux Prédécesseurs
Écrit Par Imam Al Barbahârî

Pages 18/19 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 21 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: