Quelques mesures nécessaires avant de recourir à l’exorcisme légiféré – Dr ‘Ait M’hammed Moloud

Quelques mesures nécessaires avant de recourir à l’exorcisme légiféré

Dr ‘Ait M’hammed Moloud

 

 

Avant de recourir à l’exorcisme légal, un certain nombre de mesures doivent être encouragées chez le patient :

Se repentir de ses péchés passés et actuels. Il doit donc faire une réelle introspection afin de débusquer le moindre péché dont il aurait conscience pour en rechercher l’absolution. Parmi ces péchés : médisance (dire sur autrui ce qu’il n’aimerait pas qu’on dise de lui, même si c’est vrai), intérêt usuraire, liaison extra-conjugale, musique, travail où il se confronte à l’illicite (banque, assurance, bar, piscine, mixité…) et/ou consommation de denrées illicites (alcool, tabac, cannabis…). Nul n’est à l’abri du péché mais certains d’entre nous s’engouffrent dans les péchés qu’ils multiplient et pérennisent à outrance.

⇒ Exprimer son besoin sincère et exclusif de l’aide d’Allah et renouveler la confiance qu’il Lui porte, ceci afin de concrétiser le Tawhid.
Ce point est primordial, se référer à l’annexe en fin d’ouvrage afin de mieux saisir la résolution dont il est question ici.

Préserver ses prières à l’heure et, s’il s’agit d’un homme, en congrégation à la mosquée.

Préserver ses invocations du matin et de l’après-midi qu’il devra veiller à accomplir rigoureusement et quotidiennement.

Consacrer du temps à la lecture du Coran, autant que faire se peut, en recherchant la guérison par son biais.

Accomplir ses devoirs religieux envers sa propre personne (aumône obligatoire, jeûne du Ramadan, prière) mais aussi l’égard de ses ayants droits (parents, conjoint(e), enfants, voisins, collègues…).

S’investir, dans la mesure du possible, dans la pratique d’œuvres surérogatoires, et plus particulièrement, le jeûne et les prières de nuit.

Retirer de son domicile toute représentation humaine ou animal (poster, photo, statue, autocollant, certains emballages…), ne pas héberger de chien au sein du domicile, prendre le soin de ranger les divers peluches et jouets représentant un animal ou être vivant dans un coffre ou autre une fois que l’enfant en est rassasié…

Ne pas mettre de musique d’ambiance, ou autre, au domicile, éviter de regarder la télévision et le cas échéant exclure tout programme pervers (musique, fornication, exposition d’hommes et de femmes dénudés…).

Ne pas s’attarder dans les lieux d’aisance (toilettes, salle de bain), ne pas se complaire avec narcissisme devant une glace, ne pas se dénuder inutilement chez soi ou ailleurs et veiller à dire bismiLlah avant de se dénuder.

Veiller à l’invocation en rentrant aux toilettes, en sortant et rentrant chez soi et au coucher.

Demeurer en état d’ablution aussi longtemps que possible et notamment au coucher.

Ne pas évoquer autour de soi qu’un tel schéma de soin est en cours, hormis à ceux qu’ils désignent avec science comme étant de confiance, ou ceux qui peuvent l’aider avec sincérité dans sa démarche. En effet, ces possessions sont associés à des sorcelleries, la discrétion est donc de rigueur afin de ne pas attirer l’attention de son instigateur qui serait alors tenté de renouveler son mal.

Une fois toutes ces résolutions acceptées et mises en application dans la mesure du possible, alors il est possible après quelques jours d’initier un exorcisme légal.

 

Extrait tiré du livre :

LES MALADIES PSYCHOLOGIQUES
Écrit Par Dr ‘Ait M’hammed Moloud

Pages 138 à 140 – Édition Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 5/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 6 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: