Quelques paroles de nos Salafs sur la prière de nuit – L’imam Al Barbahârî

Quelques paroles de nos Salafs
sur la prière de nuit

L’imam Al Barbahârî

 

 

⊗ ‘Umar ibn Al-Khattâb dit sur la chaire : 
“L’homme peut vieillir en islam et ne pas parfaire sa prière pour Allah سبحانه و تعالى. – De quelle manière, – Il ne parfait pas son recueillement, sa concentration, et son orientation vers Allah سبحانه و تعالى, et son orientation vers Allahسبحانه و تعالى en la prière.”
Al-Ihyâ’ – 1/202.

Abû Ghâlib, le servant affranchi de Khâlid Ibn ‘Abd Allah Al Qurashî rapporte :
Ibn ‘Umar s’installait chez nous lorsqu’il venait à la Mecque, et il priait la nuit. Une nuit, avant l’aube, il me dit : Ô Abû Ghâlib ! ne veux-tu pas te lever pour prier, ne serait-ce qu’en récitant le tiers du Coran ? – Ô Abû ‘Abd Ar-Rahmân ! L’aube est proche, comment pourrais-je réciter le tiers du Coran ? Sourate Al-Ikhlâs équivaut au tiers du Coran.”
Az-Zuhd li Ahmad – 238. 

Wahb Ibn Munabbih a dit :
“La prière de nuit anoblit l’homme modeste et honore l’homme humble, le jeûne coupe des désirs, et le croyant ne dispose d’aucun repos avant l’entrée au Paradis.”
At-Tahajjud wa Qiyâm Al-Layl.

‘Uthmân ‘Atâ’ Al-Khurasânî rapporte  :
“On disait que la prière de nuit était source du corps, la lumière du cœur, la clarté de la vue, et la force des membres. Si l’homme prie la nuit, il se lève joyeux et ressent la joie en son cœur brisé, comme s’il avait perdu quelque chose, et a certes perdu ce qui lui est le plus utile.”
At-Tahajjud wa Qiyâm Al Layl – 170.

On demanda à Al-Hassan :
“Pourquoi ceux qui prient la nuit comptent-ils parmi ceux qui ont les plus beaux visages ?” Il répondit : “Car ils se sont isolés avec la lumière du Miséricordieux dans les ténèbres, et ainsi Il les a habillés d’une de Ses lumières.”
Al-Ihyâ’ – 1-220. 

Ibrâhîm Ibn Shimâs rapporte :
“Je connaissais Ahmad Ibn Hanbal lorsqu’il était enfant, et il priait la nuit.”
As-Siyar 11/228.

Al-Hassan Ibn Ziyâd rapporte :
“Al-Fudayl Ibn ‘Iyâd me prit par la main et dit : Ô Hassan ! Allah descend au ciel de ce bas-monde et dit : Ment celui qui prétend M’aimer, mais dort lorsque la nuit le couvre.”
As-Siyar – 14/424.

‘Abd Allah Ibn Mas’ûd a dit :
“Le mérite de la prière de nuit sur la prière de jour est semblable au mérite de l’aumône faite en secret sur l’aumône faite en public.”
Mawsû’ah Ibn Âbî-d-Dunyâ – 1/247.

Partager cet article avec vos proches :

 

Extrait tiré du livre :

Ainsi étaient Nos Pieux Prédécesseurs
Écrit Par Imam Al Barbahârî

Pages 96/102 – Éditions Tawbah

Commander le livre icon-cart

Note 4,8/5 ⭐⭐⭐⭐⭐ (selon 21 avis)


Retranscription autorisée par les éditions TAWBAH.

Partenaire: