Apprendre sans appliquer et agir sans science. Un fléau ! Sheikh Rabi’ Al Madkhali

Apprendre sans appliquer et agir sans science.


Sheikh Rabi’ Al Madkhali حفظه الله



Parmi les fléaux : l’absence d’acte accomplit avec science.

La personne apprend mais n’agit pas, alors qu’Allah تعالى dit : « Ô vous qui croyez pourquoi dites vous ce que vous ne faites pas, c’est une abomination pour Allah de dire ce que vous ne faites pas ». Sourate As Saff, v.2/3 

Si tu es savant au sujet d’une chose, que tu transmets la science, alors tu te dois d’être le premier à te précipiter avant tous les autres à appliquer cette science, d’œuvrer en conformité à celle-ci sincèrement pour Allah تبارك و تعالى.

Tu agis selon elle en apparence et en secret, et plus important encore en secret, car il se peut que le croyant dissimule une partie de ses actes et que son for intérieur soit meilleur que ce qu’il montre en apparence.

Quant au fait d’œuvrer sans science, et la protection est auprès d’Allah, ceci a une incidence sur la science elle même.

Celui qui la possède peut oublier un certain nombre de chose qui, s’il les avait mises en application et avait œuvré par elles, il ne les aurait pas oublié.

→ Un grand nombre de connaissances ne s’enracinent dans le coeur du savant ou de l’étudiant qu’à partir du moment ou elles sont mises en application.

Comme par exemple les obligations. Les obligations font partie des connaissances qui peuvent s’oublier. Les savants et étudiants les oublient sauf ceux qui les pratiquent et les observent constamment. Donc oui, la science s’oublie lorsqu’on n’agit pas selon elle

Sheikh Rabi’ Al Madkhali حفظه الله / Marhaban Ya Talib Al ‘ilm / p.224
traduit par SalafIslam.fr

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 359
  • Visite total: 11 705 494

Notre séléction

Lire