La circoncision après le décès – Fatawa al lajna ad da’ima

La circoncision après le décès

Fatawa al lajna ad da’ima

 

Question : Je suis un homme qui vivait à la campagne dans un endroit désert, il y a de cela une trentaine d’années. En ces temps là Allah m’accorda un enfant qui décéda alors qu’il était seulement âgé d’un an. Ma question porte sur le sujet suivant : je ne me suis pas occupé de le faire circoncire. Cependant après son décès et avant de l’enterrer, j’ai crains d’avoir pris un péché à cause de cela alors je l’ai circoncis personnellement.
J’aimerais savoir si en agissant ainsi j’ai bien fais et également aurais-je pris un péché en l’enterrant sans lui avoir pratiqué la circoncision ?

Réponse : Celui qui est décédé avant qu’il ne soit circoncis, alors l’avis authentique des savants, celui adopté à la majorité sur ce sujet est qu’il n’incombe pas qu’il soit circoncis après son décès.

An Nawawi رحمه الله dit dans al majmou’ :

« L’avis authentique est qu’en aucun cas le défunt ne doit être circoncis car c’est une partie de son corps au même titre que la main du voleur ou tout membre qui devait subir le talion. Les savants sont unanimes que ces parties du corps ne doivent pas être amputées après le décès. C’est-à-dire si la personne meurt avant que ne soit exécutée la peine pour vol. Contrairement aux poils et ongles que l’on retire en étant vivant pour raison esthétique et le défunt est également concerné par rapport à cela.
La circoncision elle, est pratiquée en raison des responsabilités qui y sont liées (ndt : l’obligation par exemple de se purifier de l’urine pour que la prière soit valide) mais une fois mort cette responsabilité est levée et n’a plus lieu d’être et Allah est plus savant. » Fin des propos d’An Nawawi.

En raison de cela, le fait que tu ais circoncis ton fils après son décès contredit ce qu’il convenait de faire mais tu ne prends pas de péché pour cela. Tu es excusé du fait que tu ignorais le jugement inhérent à cette question.

Fatawa al lajna ad da’ima / N° de la fatwa 20106.
traduit par SalafIslam.fr

pdfsi

Partenaire: