Combien de temps patienter avec la personne déviante ? Sheikh Ferkous

Question : A combien est estimée la période de temps pendant laquelle on patiente avec la personne déviante ?

Réponse : La louange toute entière appartient a Allah le seigneur des mondes et que les prières et le salut soient sur celui qu’Allah a envoyé comme miséricorde pour les mondes ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses frères jusqu’au jour de la résurrection.

Ceci dit : Il fait partie des bonnes manières concernant comment se comporter avec la personne déviante musulmane de faire preuve d’équité à son égard en premier lieu.

De lui donner le bon conseil avec véracité et loyauté, en aimant pour son frère ce qu’il aime pour lui même et en détestant pour son frère ce qu’il déteste pour lui même, ceci en second lieu et pour veiller au sentiment de fraternité basée sur la foi, tout en conseillant de manière répétée si toutefois la situation le permet :

« La première fois en faisant preuve de bienfaisance. La seconde fois en faisant le  rappel et en tirant la sonnette d’alarme, et la troisième fois en ayant recours à la réprimande et au blâme. » Al Akhlaq Wa s Sayr Fi Moudawati N Noufouss – Ibn Hazm.

Puis faire preuve de patience envers le contrevenant après l’avoir conseillé, ceci en troisième lieu.

Et il n’y a pas de période délimitée, de ce que je sais concernant le temps que l’on doit patienter face au déviant après avoir conseillé.

Cette durée varie en fonction des questions et des affaires liées à cette personne, en prenant en compte la période durant laquelle a duré le conseil, la place occupée par cette personne dans le champ de la prédication.

La durée prise en compte relève de l’estimation du conseilleur possédant une science au sujet des éléments précédemment mentionnés.

Et son opinion au sujet de l’affaire du contrevenant doit se cristalliser par rapport au fait d’évaluer entre l’espoir que celui ci revienne à la vérité et le fait de désespérer de son retour dû à son entêtement et son persistement sur le faux.

En conséquence, il n’y a donc pas de durée établie concernant le temps durant lequel on doit patienter avec la personne déviante.

Allonger cette période ou la réduire doit être mesuré en fonction de ce vers quoi penche le plus la balance : entre soit son retour à la vérité, soit le fait de désespérer qu’il y revienne.

Et la science est auprès d’Allah تعالى et notre dernière invocation est que la louange appartient à Allah le seigneur des mondes et que les prières et salut d’Allah soient sur Muhammed ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses frères jusqu’au jour de la résurrection.

Alger, le 18 shawwal 1434 correspondant au 25 août 2013.

Sheikh Ferkous/ Fatawa Minhajiya /  n.1163
traduit par SalafIslam.fr

  • Visiteurs unique aujourd'hui: 328
  • Visite total: 12 345 055

Notre séléction

Lire